Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mai-68

Mai-68 à Paris : le 13 mai, début de la grève générale et ruée sur les achats de transistors

dimanche 13 mai 2018 à 3:32 Par Géraldine Houdayer et Thierry Boeuf, France Bleu Paris et France Bleu

Avec "Mai-68 à Paris", France Bleu raconte, 50 ans après, la révolte étudiante et ouvrière et la vie quotidienne de l'époque dans la capitale. Le 13 mai,a lieu la plus importante manifestation de tous le mois à Paris. La radio est LE moyen de suivre les événements.

Ce 13 mai, c’est en quelque sorte le 14 juillet de mai 68 et le début de la grève générale en France.
Ce 13 mai, c’est en quelque sorte le 14 juillet de mai 68 et le début de la grève générale en France. © AFP - Jacques Marie

N’en déplaise à Georges Marchais qui dénonce dans l’humanité les faux révolutionnaires et fait le procès de Daniel Cohn-Bendit en le traitant d’anarchiste allemand, la jonction a bien lieu : un slogan l’atteste :  "Ouvriers, étudiants, nous vaincrons !"

>>La chronique du jour : 

Manifestation monstre et début de la grève générale 

De la République à Denfert Rochereau a lieu la plus importante manifestation de tous le mois. Ce 13 mai, c’est en quelque sorte le 14-Juillet de Mai-68, et le début de la grève générale en France. 

Les Parisiens achètent des radios

En 1968 à Paris, il n’y a que deux magasins Darty. Les Parisiens se ruent dans les petits commerces d’électroménagers pour acheter des transistors et suivre les événements, postes collés à l’oreille. 

Les jeunes reporters en direct du quartier latin pour France Inter, RTL et Europe 1, surnommé "radio barricades", se nomment Elkabbach, Bourret, Mourousi, Gilles Schneider et Jean-Pierre Farkas. Le ministre de l’information Georges Gorce ordonne au préfet de police : "Dites à Farkas de cesser de radioguider les manifestants, ça complique la tâche des CRS"! 

Des cow-boys en boucle à la télé

Le 13 mai 1968, grève oblige, les programmes des deux seules chaînes de télé sont perturbés. Les feuilletons tournent en boucle, c'est une sorte de Netflix avant l’heure : séries western, et séries B préférées des téléspectateurs : le Virginien et Bonanza.