Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mai-68

Mai-68 à Paris : le 19 mai, un air de Front populaire flotte sur Renault et la brasserie Lipp n'a plus de nappes

samedi 19 mai 2018 à 3:31 Par Géraldine Houdayer et Thierry Boeuf, France Bleu Paris et France Bleu

Avec "Mai-68 à Paris", France Bleu raconte, 50 ans après, la révolte étudiante et ouvrière et la vie quotidienne de l'époque dans la capitale. Le 19 mai, Pierre Mendes France sort du bois et se verrait bien remplacer Charles de Gaulle, et les Charlots font un carton à la radio.

Jacques Sauvageot, le président de l'Unef, mégaphone en main, devant les ouvriers de Renault à Billancourt, le 18 mai 1968.
Jacques Sauvageot, le président de l'Unef, mégaphone en main, devant les ouvriers de Renault à Billancourt, le 18 mai 1968. © AFP -

Le 19 mai, c'est le grand bazar national : la France compte quatre millions de grévistes, et à Paris, tout est bloqué. Dans les rues, les ouvriers rejoignent les étudiants, ils scandent "Des sous Charlot !", Charlot étant le diminutif de Charles de Gaulle. À la radio, les vrais Charlots, eux, sont dans l’air du temps, avec leurs chansons gentiment subversives.

>>La chronique du jour : 

Pierre Mendes France se verrait bien remplacer De Gaulle 

Pierre Mendes France, figure de la gauche et du renouveau, estime que De Gaulle n’offre aucune perspective à la jeunesse et qu’il doit quitter le pouvoir, pour être remplacé par… Pierre Mendes France. 

Un air de Front populaire chez Renault 

Ce jour-là, un arc-en-ciel romantique colore la capitale. À la régie Renault de Billancourt, on sent comme un parfum de Front populaire qui rappelle 1936. La GGT organise un concert qui se transforme en bal populaire, avec Jean Ferrat et Leny Escudero.

Un ouvrier en grève à l'entrée de la régie Renault de Billancourt, en mai 1968.  - AFP
Un ouvrier en grève à l'entrée de la régie Renault de Billancourt, en mai 1968. © AFP - Marc Garanger/Aurimages

La Brasserie La Coupole ferme ses portes pour la première fois de son histoire

Le 19 mai, pour la première fois de son histoire, la brasserie La Coupole, située boulevard du Montparnasse et ouverte sept jours sur sept depuis 1927, a fermé ses portes ! À la brasserie Lipp, temple de la choucroute, boulevard Saint-Germain, les blanchisseuses sont en grève, il n’y a plus de nappe. Qu’à cela ne tienne, les clients refont joyeusement le monde et mangent sur des sets de table en plastique, ce qui paraissait inimaginable.