Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mai-68

Mai-68 à Paris : le 7 mai, les manifestations se multiplient et les premiers magnétoscopes arrivent à la Samaritaine

lundi 7 mai 2018 à 3:37 Par Géraldine Houdayer et Thierry Boeuf, France Bleu Paris et France Bleu

Avec "Mai-68 à Paris", France Bleu raconte, 50 ans après, la révolte étudiante et ouvrière et la vie quotidienne de l'époque dans la capitale. Le 7 mai, les jeunes manifestent à coups de cocktails Molotov et des cinéastes tentent de faire annuler le festival de Cannes.

Une manifestation rue Saint-Jacques à paris, en mai 1968.
Une manifestation rue Saint-Jacques à paris, en mai 1968. © AFP -

En ce 7 mai, Paris est groggy. La capitale ne reconnaît plus ses enfants, qui ont abandonné les juke-box et les scoubidous pour les gourdins et les cocktails Molotov

>La chronique du jour : 

"Le Palais Bourbon ne représente plus rien" 

Ce 7 mai, malgré un calme relatif, des manifestations ont lieu place Denfert-Rochereau, aux Invalides, à l’Etoile et au quartier Latin. Les manifestants ne mènent aucune action à l’Assemblée nationale, à Matignon ou à l’Elysée. C'est assez révélateur : P"Le alais Bourbon ne représente plus rien pour nous, c'est du théâtre, du cinéma", dit l'un d'entre eux. "Quant à l'Elysée, n'en parlons pas!" 

Le festival de Cannes menacé 

Dans quelques jours, le festival de Cannes aura lieu. Mais c’est à Paris que se joue l’avenir de la 21ème édition. Pour l’instant, le festival est maintenu, mais la jeune garde du cinéma français est sur le qui-vive, Truffaut et Godard en tête. L’affaire de la cinémathèque et l’éviction d’Henri Langlois ont laissé des traces. On dit même que c’est un des déclencheurs de Mai-68. 

jean-Luc Godard filme les manifestations étudiantes en 1968. - AFP
jean-Luc Godard filme les manifestations étudiantes en 1968. © AFP -

Les tout premiers magnétoscopes à La Samaritaine 

Enfin à Paris, ce 7 mai, quelle aubaine pour la Parisienne ! "On trouve tout à la Samaritaine", face au Pont-Neuf. On y trouve notamment les premiers magnétoscopes Sony, pour enregistrer les programmes de la télévision. Pourtant, en 1968, il n’y pas encore de cassette vidéo, les VHS.

Le magnétoscope est livré avec une caméra, un pied et un magnétophone à bande. Vous filmez votre écran de télévision et ensuite, vous pouvez à tout moment revoir votre programme favori. C'est, en quelque sorte, l’âge de pierre de la révolution numérique !