Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Maire et homme à tout faire jour et nuit, le quotidien de Benoît Hennart à Quittebeuf

Le maire est l'élu le plus populaire, selon un sondage Odoxa-CGI pour France Bleu, France Info et la presse en région. Il recueille 63% de bonnes opinions, un peu plus en milieu rural. Rencontre avec Benoît Hennart, maire de Quittebeuf, commune de 652 habitants dans l'Eure.

Benoît Hennart, le maire de Quittebeuf, est tellement occupé qu'il n'a pas souvent le temps de ranger son bureau
Benoît Hennart, le maire de Quittebeuf, est tellement occupé qu'il n'a pas souvent le temps de ranger son bureau © Radio France - Laurent Philippot

Quittebeuf, France

Benoît Hennart a été élu pour la première fois maire de Quittebeuf en 2008, "c'est toujours la même passion" confie-t-il, "seul inconvénient, ça prend beaucoup de temps et la vie de famille en prend un coup". Il faut dire que le quinquagénaire n'est pas homme à rester assis derrière son fauteuil . Du matin au soir, du soir au matin, dimanche compris, il oeuvre pour le bien de ses administrés et ne compte pas ses heures _"il y a toujours des imprévus, le chauffage de l'école qui tombe en panne, un administré qui a des soucis d'électricité ou de plomberie"_et dans ces cas-là, c'est le maire qu'on appelle. 

Le maire de Quittebeuf, l'homme à tout faire

7h00 Premier rituel de la journée pour Benoît Hennart. Le maire se rend à la salle des fêtes de la commune où est installée la garderie pour vérifier que le personnel qui accueille les enfants est bien là. "Elle a pu ne pas se réveiller ou être malade et on ne peut pas dire aux parents mon agent est malade, rentrez avec votre gamin". Dans ce cas-là, Benoît Hennart s'y colle et se transforme en nounou. Après le passage à la salle des fêtes, direction la mairie "je paie des factures, je fais mon courrier"

7H45 Le moment est sacré, _"_je prends le café avec mes agents communaux pour faire le point sur les travaux à faire". La machine à café est coincée entre l'entrée du bureau du maire et les toilettes, surplombée par une pile de dossiers, les archives de la commune. 

Benoît Hennart nous a offert un café et il fait aussi la vaisselle - Radio France
Benoît Hennart nous a offert un café et il fait aussi la vaisselle © Radio France - Laurent Philippot

8H00 Benoît Hennart va chercher son pain à la boulangerie, à deux pas de la mairie, juste de l'autre côté de la route "pour le porter à la cantine" et ensuite il grimpe dans le car (il est aussi président du SIVOS) pour emmener les enfants à Bernienville "pour voir si tout se passe bien à l'école, pour voir s'il n'y a pas une panne de chauffage ou autre". Le reste de la matinée est consacrée à des tâches administratives, des réunions ou des travaux. Ca, c'est le planning prévu, mais il ya toujours des imprévus, _"c'est un boulot à plein temps et je ne vois pas le temps passer"_. Benoît Hennart est issu d'une famille d'agriculteurs, c'est aussi "un ancien gars du bâtiment", il a donc plus d'une corde à son arc. Les habitants de Quittebeuf le savent bien.

"Tout le monde a mon portable, ils peuvent m'appeler nuit et jour, ils n'hésitent pas : des toilettes bouchées, une mamy dont la télé ne fonctionne plus ou qui a perdu son dentier derrière un meuble" -Benoît Hennart, maire de Quittebeuf

Il est comme ça M'sieur le maire, quand quelqu'un est dans la panade, il le dépanne. D'ailleurs, ce jour-là, la la mairie est fermée mais Pierre, un habitant de la commune en profite pour venir récupérer un recommandé alors que c'est le jour de repos de Sylvie Sortais, la secrétaire de mairie qui tient l'agence postale communale "du moment que le rideau métallique est ouvert, on sait qu'il y a du mouvement à la mairie. Au pire, on tape et il y a souvent une bonne âme qui nous ouvre la porte".

Pierre a reçu un avis de passage pour une lettre recommandée, il a tenté sa chance malgré la fermeture de la mairie et Benoît Hennart lui a ouvert. - Radio France
Pierre a reçu un avis de passage pour une lettre recommandée, il a tenté sa chance malgré la fermeture de la mairie et Benoît Hennart lui a ouvert. © Radio France - Laurent Philippot

Le dimanche matin, Benoît Hennart se rend au bar de la commune, qu'il a longtemps ouvert un jour par an pour ne pas perdre la licence IV avant de retrouver un repreneur : "pas pour boire de l'alcool, pour prendre un café". C'est surtout une façon pour Benoît Hennart de tisser des liens avec ses administrés, car en semaine, beaucoup travaillent et ne peuvent pas venir à la mairie. 

Un mandat plein de satisfactions mais

Le mandat de maire est un mandat chronophage, mais "quand on arrive à avancer, à redynamiser son village" sourit Benoît Hennart, "c'est une satisfaction". Depuis des années, monsieur le Maire se bat pour faire vivre la commune de 652 habitants, mais "ça demande beaucoup d'énergie et on n'est pas trop aidé par différents organismes" confie-t-il, "il faut se bagarrer pour avoir le moindre renseignement". Et de pester contre les normes administratives : "urbanisme, état civil, comptabilité, il faut savoir se débrouiller seul". Seul et avec Sylvie, la secrétaire "quand elle est malade, on est bien embêté" reconnaît Benoît Hennart.

J'ai une indemnité de 1050 euros par mois et 100 euros en tant que président du syndicat des écoles" - Benoît Hennart

Le maire ne demande pas une revalorisation de ses indemnités "je ne l'ai jamais fait pour les revenus, sinon, on se sauve" mais aimerait bien qu'on lui rembourse ses déplacements. Pour mener à bien son mandat, il utilise sa propre voiture - usure et gasoil-, idem pour le téléphone, c'est lui qui paie son abonnement mobile. Le maire a aussi pris une assurance complémentaire à titre privé, car maintenant "le maire est responsable de tout, ça va bientôt être la faute du maire si le soleil ne brille pas".  Malgré tout ça, Benoît Hennart devrait être candidat aux élections municipales en mars 2020, car "je ne peux pas abandonner mon village" dit-il, "alors oui, je pense que je vais repartir pour un tour". Et si vous avez besoin d'appeler Benoît Hennart, il vous répondra au 06.70.26.96.36, jour et nuit. 

Reportage "vis ma vie d'élu rural" avec Benoît Hennart, maire de Quittebeuf

Choix de la station

France Bleu