Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mais pourquoi des quartiers de Nuits-Saint-Georges se retrouvent-ils plongés dans le noir certains soirs ?

vendredi 28 septembre 2018 à 19:30 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Chaque nuit des quartiers entiers de la ville se retrouvent plongés dans la pénombre à tour de rôle. Le maire Alain Cartron évoque un problème technique suite au changement de 500 points lumineux dans la ville de Nuits-Saint-Georges (Côte-d'Or).

Nuits-Saint-Georges s'est lancé dans un programme ambitieux: le remplacement de son éclairage public. Problème pour l'instant ça ne fonctionne pas très bien.
Nuits-Saint-Georges s'est lancé dans un programme ambitieux: le remplacement de son éclairage public. Problème pour l'instant ça ne fonctionne pas très bien. © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon, France

Nuits-Saint-Georges (Côte-d'Or) n'a jamais aussi bien porté son nom ! Depuis plusieurs semaines, chaque nuit l'éclairage public se coupe laissant certains quartiers dans l'obscurité. Chaque nuit, c'est un quartier différent qui est touché. Sur Facebook, certains Nuitons s'inquiètent et se demandent ce qui se passe : la mairie ne voudrait-elle pas faire des économies d'énergie sur le dos des habitants ? Y-a-t-il une panne quelque part sur le réseau électrique ? 

Alain Cartron le maire de Nuits-Saint-Georges - Radio France
Alain Cartron le maire de Nuits-Saint-Georges © Radio France - Thomas Nougaillon

En fait, les soucis sont apparus au printemps dernier au moment où de gros travaux ont été lancés. Il s'agit de remplacer une partie des réverbères de la ville, vieillissants ou trop gourmands en énergie, par un éclairage plus moderne à base de leds. Sauf que pour l'instant ce nouvel éclairage n'est pas du tout au point. 

"Cette année on a changé 500 points lumineux, on veut faire également des abaissés de lumière la nuit. Pour cela il y a des boîtiers qui sont relativement facile à mettre en place. Des systèmes qui se mettent dans les armoires de commandes" reconnaît Alain Cartron, maire de Nuits-Saint-Georges.

Alain Cartron

Les nouveaux éclairages de Nuits-Saint-Georges place des Climats-de-Bourgogne - Radio France
Les nouveaux éclairages de Nuits-Saint-Georges place des Climats-de-Bourgogne © Radio France - Thomas Nougaillon

Manque de chance commente Alain Cartron : "cela ne marche pas ! Et pour l'instant on n'a pas encore trouvé la solution parce que c'est l'opérateur Philips qui est le seul à avoir les clés des armoires, notre personnel ne peut même pas intervenir". 

Voilà ce qui explique en partie le problème. "Et parfois la baisse d'intensité est telle que le courant se coupe complètement ou presque ! Les avancées technologiques c'est super bien mais... c'est quand même pas facile à mettre en place" déplore le maire dans un sourire. 

Un ancien réverbère  - Radio France
Un ancien réverbère © Radio France - Thomas Nougaillon

Le problème vient-il du fait que désormais toute l'électricité de Nuits-Saint-Georges est pilotée par des compteurs Linky ? "Est-ce que c'est Linky ou pas ? Eh bien pour l'instant je n'en sais rien. Je ne peux pas répondre. Mais si en même temps on change les systèmes d'éclairage, si on change les armoires de commande et qu'on met Linky par dessus il est possible qu'il y ait quelque chose en trop et que le système soit devenu difficile à régler. Mais que les gens nous fassent confiance. On va en sortir. C'est une étape technique à franchir, j'espère que dans très peu de temps ça marchera" dit encore Alain Cartron.   

Jusqu'à 50% d'énergie attendus, quand le système fonctionnera

A terme le nouvel éclairage led pourrait permettre 50% d'économies d'énergie. L'investissement de la commune devrait être rentabilisé au bout de trois ans. 

Au total, il y a 1500 points lumineux à Nuits-Saint-Georges. Le programme de remplacement de l'éclairage public doit se poursuivre. Ajoutons que la cité vigneronne a investit moins de 100 000 euros pour remplacer ses vieux réverbères. Le reste de l'enveloppe est financé par l'État, via l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), avec l'appui technique du Syndicat intercommunal d’énergie de Côte d’Or (Siceco).

Notre reporter a rencontré des Nuitons inquiets ou un peu dubitatifs