Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Maisons fissurées : Guéret, Evaux et Saint-Chabrais reconnues en état de catastrophe naturelle

-
Par , France Bleu Creuse

Les communes de Saint-Chabrais, Evaux-les-bains et Guéret viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux glissements de terrains, survenus après la sécheresse de 2019. Si votre maison a fissuré après cet épisode, vous avez dix jours pour contacter votre assureur.

Si votre maison a fissuré, vous pourrez peut-être vous faire indemniser.
Si votre maison a fissuré, vous pourrez peut-être vous faire indemniser. © Radio France - Matthieu Darriet

Les communes de Saint-Chabrais, Evaux-les-bains et Guéret sont reconnues en état de catastrophe naturelle, ce mercredi 29 juillet. Elles ont subi des mouvements de terrains, suite "à la sécheresse et à la réhydratation des sols pour la période de canicule de 2019". Ces glissements de terrains ont parfois engendré des fissures sur les murs de certains bâtiments. 

Une possible indemnisation pour les victimes 

Cette reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle va permettre aux personnes sinistrées d'obtenir des indemnisations, si leur assureur reconnait un lien de causalité entre les dommages constatés et le phénomène naturel.

Si votre maison ou votre grange est concernée, il n'y a pas de temps à perdre.  Vous avez 10 jours maximum pour faire parvenir à votre compagnie d’assurance une déclaration et une copie de l’arrêté de reconnaissance.

Mi-juin, neuf communes creusoises avaient déjà été classées en état de catastrophe naturelle suite à des glissements de terrain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess