Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Maizières-lès-Metz détient le record de la plus grosse augmentation de la taxe d'habitation

vendredi 12 octobre 2018 à 19:06 Par Arthur Blanc, France Bleu Lorraine Nord

La commune de Maizières-lès-Metz détient un record de France cette année. Celui de la plus grosse augmentation de sa taxe d'habitation. Une hausse de plus de 18% en 2018 qui inquiète les habitants qui vont recevoir leur taxe prochainement.

Le maire Julien Freyburger assure que ce sera la dernière hausse pour les habitants.
Le maire Julien Freyburger assure que ce sera la dernière hausse pour les habitants. © Radio France - Arthur Blanc

Maizières-lès-Metz, France

L'augmentation est remarquée tant c'est la plus forte en France. Lorsque les habitants de Maizières-lès-Metz vont recevoir leur taxe d'habitation dans les prochains jours, ils remarqueront une hausse de 18%. Une taxe qui flambe alors que la majorité des communes françaises a décidé de baisser cet impôt, en voie de disparition

Le maire tempère

Face à plusieurs inquiétudes de ses administrés, le maire Julien Freyburger tient à rassurer tout le monde. Il précise que la baisse des dotations de l'Etat est à l'origine de cette décision que le conseil municipal a pris en 2016. "Il est évident que si on regarde les 18%, on peut être un peu surpris. En même temps, nous avons un taux de taxe d'habitation à Maizières qui est de 15,85%, contre 23,22% en Moselle et 24,47% au niveau national."

La dernière augmentation

Mais Julien Freyburger l'assure : cette taxe qui finance la construction d'une passerelle ou encore des travaux dans une école n'augmentera plus dans les années à venir. "Maintenant, nous avons atteint nos objectifs", se réjouit-il.