Société

Maladie de Lyme : un Ardéchois parmi les 500 patients qui préparent leur plainte contre des laboratoires

Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 7 novembre 2016 à 6:16

La maladie de Lyme est transmise par les piqûres de tique
La maladie de Lyme est transmise par les piqûres de tique © Maxppp - Jean-François Frey

Environ 500 patients atteints de la maladie de Lyme comptent porter plainte contre des laboratoires, et parmi eux un Ardéchois, Matthias Lacoste, un habitant de Vesseaux.

Des patients atteints de la maladie de Lyme réclament 500 000 euros de dédommagement à des laboratoires. 130 malades ont déjà porté plainte, environ 400 autres vont suivre et préparent leur dossier dont un Ardéchois, Matthias Lacoste, un habitant de Vesseaux.

Un test de diagnostic non fiable

Tous reprochent à cinq laboratoires de commercialiser un test de diagnostic non fiable pour détecter cette maladie transmise par les tiques, le test Elisa. C'est le seul test de première intention autorisé à ce jour, c'est ce test là que doit vous prescrire en premier le médecin s'il repère des symptômes pouvant correspondre à une maladie de Lyme. Or, il aboutit souvent à des erreurs de diagnostic disent les patients, et ils ne sont donc pas traités correctement.

Matthias Lacoste, un Ardéchois atteint par la maladie de Lyme

Une pétition sur internet

Avec son association "Le droit de guérir", Matthias Lacoste a mis en ligne une pétition pour réclamer le retrait immédiat de ce test Elisa. Elle a recueilli près de 2500 signatures à ce jour. Dans son plan "maladie de Lyme" annoncé fin septembre, le gouvernement a demandé à l'Institut Pasteur de développer de nouveaux tests de diagnostic.