Société

Malgré l'incendie de ses locaux à Châteauroux, le traiteur Arnaud Douelle est prêt pour les fêtes

Par Adèle Bossard, France Bleu Berry samedi 17 décembre 2016 à 6:00

Les local du traiteur Arnaud Douelle, rue de la République à Châteauroux, a été détruit par un incendie, fin septembre.
Les local du traiteur Arnaud Douelle, rue de la République à Châteauroux, a été détruit par un incendie, fin septembre. © Radio France - Adèle Bossard

Fin septembre, les locaux du traiteur Arnaud Douelle ont été détruits par un incendie. Dans la foulée, il a quitté la rue de la République à Châteauroux pour les cuisines des laboratoires Fenioux, loués temporairement. Mais pour les fêtes de fin d'année, il pourra travailler comme d'habitude.

Le 30 septembre dernier, les locaux du traiteur Arnaud Douelle ont été détruit par un incendie volontaire. Les flammes sont parties de l'appartement juste au-dessus, avec de sérieux dommages pour le traiteur installé rue de la République à Châteauroux. Désormais, Arnaud Douelle est installé dans les cuisines du laboratoires Fenioux, louées en dépannage.

Des piles de documents administratifs, qui ont pris l'eau, sèchent encore dans les locaux temporaires. - Radio France
Des piles de documents administratifs, qui ont pris l'eau, sèchent encore dans les locaux temporaires. © Radio France - Adèle Bossard

Le retour au travail a été difficile pour Arnaud Douelle. Il a dû arrêter son activité pendant une semaine, le temps de retrouver le matériel nécessaire à la reprise. Il estime ses pertes à plusieurs centaines de milliers d'euros. Mais il est bien décidé à continuer :

"Dès le lendemain de l'incendie, Christian Fenioux m'a prêté la cuisine de sa salle : j'avais la cuisine et le matériel mais pas un couteau, pas une planche, pas une casserole donc je n'ai pas pu démarrer tout de suite. Après,; une fois le travail repris, plein de questions se posent : qu'est-ce qui va se passer plus tard ? Où je vais aller après ? Le doute s'installe : est-ce que ça vaut le coût de reprendre ?... Il y a un moment de découragement mais les soutiens de la clientèle, des collègues de la profession... font que maintenant j'ai tout plein de rêves !"

Arnaud Douelle

C'est décidé, il ne retournera pas rue de la République, il cherche un nouveau local pour de nouveaux projets : une cuisine vitrée où on le verra travailler, des cours de cuisine... Après l'incendie, il a perdu une grande partie de sa clientèle de particuliers. Il espère voir ces clients revenir en nombre pour les fêtes, période durant laquelle le traiteur réalise habituellement 20% de son chiffre d'affaires annuel.

Et pour ceux qui voudraient un duo de lotte et saumon au nectar de mandarine ou des brochettes de volaille au gingembre pour Noël,mais qui ne peuvent pas se déplacer jusqu'à la rue du Buxerioux, Arnaud Douelle a mis en place un service de livraison.