Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant, va être naturalisé et intégrer le service civique des pompiers de Paris

lundi 28 mai 2018 à 8:23 - Mis à jour le lundi 28 mai 2018 à 16:13 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Mamoudou Gassama reçu par le président Emmanuel Macron ce lundi matin à 09h50. L'Elysée qui a annoncé qu'une procédure de régularisation était lancée dés aujourd'hui pour le jeune homme, devenu un héros samedi en escaladant un immeuble de quatre étages pour sauver un enfant suspendu dans le vide.

Mamoudou Gassama a été reçu ce lundi par Emmanuel Macron.
Mamoudou Gassama a été reçu ce lundi par Emmanuel Macron. © AFP - Thibault Camus

Paris

Mamoudou Gassama est devenu un héros samedi en sauvant un enfant suspendu dans le vide, à 20 mètres de hauteur, au 4e étage d'un immeuble du 18e arrondissement de Paris, rue Marx Dormoy. Le jeune homme de 22 ans a été reçu ce lundi matin à 09h50 à l'Elysée par le président Emmanuel Macron. Il a raconté au chef de l'Etat ce qu'il avait fait. Il lui a dit qu'il avait vu cet enfant, qu'il n'avait pas réfléchi et qu'il l'avait sauvé. Emmanuel Macron qui annonce, ce lundi, que la procédure de régularisation de Mamoudou Gassama, Malien sans papiers est lancée "dès aujourd"hui" (NDLR lundi). Il devrait intégrer le service civique des sapeurs-pompiers.

Mamoudou Gassama a quitté l'Elysée avec un diplôme et une médaille pour "acte de courage et de dévouement". Cette médaille récompense tous ceux qui, au péril de leur vie, se portent au secours d'une ou plusieurs personnes en danger de mort. 

"Cet acte d'une immense bravoure, fidèle aux valeurs de solidarité de notre république, doit lui ouvrir les portes de notre communauté nationale", a tweeté dans la nuit le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

Une escalade de 30 secondes : "C'était dur"

Mamoudou Gassama est né au Mali. Il est sans-papiers. Il est entré en France en septembre 2017 après avoir traversé la Libye puis l'Italie. 

Il se souviendra longtemps de ce dimanche. Il a escaladé la façade d'un immeuble du 18e arrondissement de Paris pour sauver un enfant de 4 ans. Il n'a pas hésité une seconde. Il est monté sur la façade du bâtiment et balcon après balcon, il est arrivé au 4e étage et il a récupéré l'enfant qui était accroché, le corps dans le vide. L'escalade a duré 30 secondes.

Il entend des cris et il n'hésite pas une seconde

Samedi, le jeune homme avait quitté le foyer où il était hébergé à Montreuil (Seine-Saint-Denis) pour aller voir la finale de la Ligue des Champions de football dans le 18e arrondissement de Paris. Il s’arrête dans un restaurant pour manger un sandwich et c'est là qu'il entend des cris de l'autre côté de la rue. Il se précipite.

J'ai eu beaucoup de peur pour lui"

Mamoudou raconte : "Quand je suis arrivé, je n'ai pas regardé la personne, je suis monté directement. J'ai réussi à attraper le balcon et voilà, je suis monté comme ça. C'était dur vraiment, c'était dur. J'ai réussi à attraper les mains de l'enfant et je l'ai fait monter avec moi. J'ai eu beaucoup de peur pour lui". 

"J'ai eu peur quand j'ai sauvé l'enfant et puis on est allé dans le salon, je me suis mis à trembler, je n'arrivais plus à tenir sur mes pieds, j'ai dû m'asseoir", a-t-il ajouté, ému.

Mamoudou explique qu'il est très sportif "par chance je vais bien et l'enfant aussi", dit-il.

Le père de l'enfant explique son absence en racontant qu'il jouait à Pokémon Go 

Le père de l'enfant, âgé de 37 ans, avait été mis en garde à vue. Il avait laissé son fils seul dans l'appartement. Dans une interveiw à BFMTV, le procureur de la République de Paris, François Molins, a précisé ce lundi que l'homme, parti faire des courses, avait mis du temps avant de rentrer chez lui parce qu'il avait joué à Pokémon Go, un jeu vidéo mobile basé sur la localisation des Pokémon dans la ville. 

Le père est convoqué pour un procès devant le tribunal correctionnel le 25 septembre 2018.  Il devra répondre de "soustraction d'un parent à ses obligations légales". Il risque 2 ans de prison et de 30.000 euros d'amende.  

La mère de l'enfant vit à la Réunion avec l'autre partie de la famille L'enfant à été placé dans une structure d'accueil sur décision du parquet.

Le courage de Mamoudou Gassama salué par tous

L'ambassade du Mali en France a salué lundi la bravoure du jeune homme. 

Le maire de Montreuil-sous-Bois, Patrice Bessac, propose à Mamoudou Gassama d'être mis en avant à l'occasion de la fête de la ville et de devenir citoyen d'honneur.

Le président Emmanuel Macron a reçu le jeune homme ce lundi matin à 09h50. 

La maire de Paris avait discuté avec lui par téléphone dimanche soir. Anne Hidalgo l'a remercié pour son acte de bravoure. Elle envisage de lui donner la médaille de la ville. La Mairie de Paris indique qu'elle fera tout pour que sa situation administrative se règle. 

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a aussi salué le courage du jeune homme.