Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manche : la reprise des traversées vers Jersey en 2021 reste très incertaine

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Les liaisons maritimes entre la Manche et les îles anglo-normandes pourraient ne pas reprendre d'ici le mois de juin 2021 et l'été s'annonce encore incertain à cause de la crise sanitaire et du coronavirus. Sans compter les répercussions du Brexit.

En temps normal, Manche îles express assure les liaisons avec Jersey, Guernesey, Aurigny et Sercq depuis Granville, Carteret et Dielette
En temps normal, Manche îles express assure les liaisons avec Jersey, Guernesey, Aurigny et Sercq depuis Granville, Carteret et Dielette © Radio France - Lucie THUILLET

En 2020, les liaisons maritimes entre la côte ouest de la Manche et les îles anglo-normandes, assurées par la compagnie Manche îles express, ont quasiment toutes été annulées et la perspective pour 2021 est "très pessimiste" selon le Département de la Manche.

Les deux bateaux qui effectuent les traversées vers Jersey, Guernesey, Aurigny et Sercq depuis Granville, Carteret et Dielette, restent à quai.  Et au regard de l'actualité sanitaire et des risques d'accélération de la pandémie avec le variant anglais du Covid-19, les liaisons risquent "de ne pas reprendre au cours du premier semestre 2021 ou quasiment pas" avance Jean Morin vice-président du conseil départemental de la Manche.

L'an dernier, du fait d'abord de la fermeture des frontières puis des contrôles sanitaires drastiques pour accéder sur les îles et faute de rentabilité suffisante, il n'y a eu que 8 traversées organisées durant l'été, pour quelques centaines de passagers. Et depuis, toutes les rotations ont été annulées.

Et cet été ?

Si la situation sanitaire s'améliore cet été, les liaisons "pourraient reprendre" explique Jean Morin, mais encore faut-il que "les îles s'ouvrent un peu" et qu'elles permettent un accès relativement simple pour les visiteurs. 

Dans quelle proportion ?  C'est l'autre interrogation. Il n'y aura peut-être qu'un seul bateau pour effectuer ces traversées.

Nous envisageons de moins en moins le maintien des liaisons avec deux bateaux,  poursuit l'élu.

Un passeport pour aller à Jersey ?

Un bateau au lieu de deux, cela pourrait même devenir la norme car avec le Brexit, il faudra désormais un passeport pour rejoindre les îles anglo-normandes. C'est pour l'instant ce qui est prévu à partir d'octobre 2021. Or jusque là, seuls 25% des passagers présentaient un passeport lors des traversées. 

Ce sont souvent des traversées spontanées, un peu comme notre liaison avec Tatihou. Beaucoup de gens de passage voient qu'il y a cette liaison avec les îles, c'est l'espace d'une journée, deux jours grand maximum. Mais ils n'ont pas leur passeport avec eux.

Une reprise en régie ?

La délégation de service public avec Manche îles express s'arrête fin 2021 et "pourrait même être résiliée avant". Le Département est en pleine négociation avec la compagnie.

Il nous semble "nécessaire de poursuivre [ces liaisons]", a expliqué ce vendredi 22 février en session, le président du conseil départemental de la Manche Marc Lefèvre, mais peut-être sous une autre forme "plus souple, plus adaptable". L'idée d'une reprise en régie est à l'étude.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess