Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manche : un livre blanc pour sensibiliser les candidats aux municipales à l'accueil des migrants

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Plusieurs associations d'aides aux migrants dans la Manche ont rédigé un livre blanc pour sensibiliser les candidats aux municipales. Il comporte douze propositions pour améliorer l'accueil des migrants dans les communes.

Les associations iront à la rencontre des têtes de liste à partir de la semaine prochaine
Les associations iront à la rencontre des têtes de liste à partir de la semaine prochaine © Maxppp - Pierrick Delobelle

Les associations d'aides aux migrants manchoises se mobilisent pour les prochaines municipales. Elles ont rédigé un livre blanc comportant douze propositions pour améliorer l'accueil des communes.

Parmi les suggestions: aider à la scolarisation des enfants, faciliter l'hébergement des personnes immigrées, assurer leur suivi médical, mais aussi leur permettre de se déplacer librement.

"Le minimum, c'est l'accès aux services de bus municipaux", explique Jean Dussine, le président de l'association Itinérance à Cherbourg. La fermeture du service des étrangers à la sous-préfecture de Cherbourg inquiète notamment ce militant.

"Toutes les personnes vont devoir aller à Saint-Lô pour faire leurs démarches. Il y a un bus, mais il faut pouvoir le payer", poursuit-il. "Certains n'ont pas de ressources, ou alors les demandeurs d'asile qui ont une carte qui leur permet seulement de payer sur un terminal bancaire."

Les associations financent ce genre de trajets pour les migrants. A partir du 24 février, elles iront à la rencontre des têtes de liste aux municipales pour leur présenter ce livre blanc.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu