Société

Mangez des brioches, c'est pour la bonne cause

Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Bourgogne vendredi 19 mai 2017 à 17:12

Jeannine et son amie Jacqueline vendent des brioches au profit de l'Adapei 21
Jeannine et son amie Jacqueline vendent des brioches au profit de l'Adapei 21 © Radio France - Anne Pinczon du Sel

Comme chaque année l'Adapei 21, l'association des parents et amis des personnes handicapées, vend des brioches pour financer ses projets. Jusqu'à dimanche, les bénévoles installent leurs stands dans les supermarchés et la recette servira à financer l'extension d'un foyer d'accueil.

Une brioche sur la table du petit-déjeuner ça fait toujours plaisir, et quand en plus on sait qu'elle va permettre de financer un projet, c'est encore meilleur. Les bénévoles de l'Adapei 21, l'association des parents et amis des personnes handicapées se sont installés dans les supermarchés depuis mercredi et jusqu'à dimanche

Sur les stands, ils vendent des brioches à 4 €, " des brioches industrielles, mais fabriquées dans le Jura, avec du vrai beurre, elles sont très bonnes et se congèlent très bien ", promet Jeannine, une bénévole qui a installé son stand dans le Casino de la rue d'Auxonne à Dijon.

Pas assez de places d'accueil en Côte-d'Or

La recette de ces brioches va permettre de financer une partie de l'extension du foyer d'Is-sur-Tille. Quatorze places supplémentaires, qui ne seront pas de trop explique Jeannine : " on manque de places en Côte-d'Or. Par exemple il y a 12 autistes côte d'oriens qui sont pris en charge en Belgique. Mon fils lui, il est dans un foyer à Auxonne, mais il y a 50 personnes sur liste d'attente. Ca veut dire autant de parents épuisés, et des adultes qui restent parfois en foyer adolescent alors qu'ils n'y ont plus leur place. "

Les bénévoles ne sont pas assez nombreux

Le problème, c'est qu'il est de plus en plus difficile pour les associations de récolter des fonds. D'abord parce qu'il n'y a pas assez de bénévoles. Jeannine par exemple a fait appel à plusieurs amies pour l'aider à tenir son stand de brioches. Elles font un roulement dans la journée, alors qu'elles ne sont pas membres de l'association. " On vient lui tenir compagnie, raconte Jacqueline, parce qu'elle, elle est là toute la journée, alors on lui donne un petit coup de main ." Et puis les habitudes des clients changent dans les supermarchés : " les gens payent de plus en plus en carte bleue, ils n'ont presque plus de monnaie sur eux, il va sûrement falloir qu'on repense nos méthodes de collectes dans les années à venir."

Infos pratiques : les bénévoles de l'ADAPEI 21 vendent des brioches ce samedi 20 mai au Super U d'Arc sur Tille toute la journée, et sur le marché de Dijon jusqu'à 13h. Dimanche ils seront au Leader Price de Neuilly-Lès-Dijon.