Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Manif pour Tous à Bordeaux : les organisateurs espèrent 15 à 20.000 manifestants

-
Par France Bleu Gironde

La Manif pour Tous appelle à des rassemblements ce dimanche "contre la GPA, le PMA et le genre" à Paris et à Bordeaux. En face, les associations féministes et de défense des droits des homosexuels dénoncent "des contre-vérités et des amalgames" qui nourrissent l'homophobie.

Plusieurs milliers de personnes manifestent à Bordeaux contre le projet de loi de mariage pour tous le 2 février 2013
Plusieurs milliers de personnes manifestent à Bordeaux contre le projet de loi de mariage pour tous le 2 février 2013 © Maxppp

Les partisans de la Manif pour tous vont-ils continuer à mobiliser ? Mois d'un an et demi après la loi Taubira et le premier mariage homosexuel, huit mois après les derniers défilés, le collectif appellent à deux manifestations ce dimanche après-midi, à Paris et à  Bordeaux. Le mot d'ordre cette fois porte contre la GPA (la gestation pour autrui) contre la possibilité pour les couples homosexuels de recourir à  la PMA 'la procréation médicalement assistée) et plus généralement, pour la "défense de la famille". À Bordeaux, les organisateurs espèrent réunir 15 à 20.000 manifestants, venus de tout le grand Sud-Ouest.

"Un gouvernement hypocrite"

Concernant la GPA, Manuel Valls a rappelé vendredi la position du gouvernement : elle est et elle restera interdite en France. Mais la Manif pour Tous parlent de double discours hypocrite, car dans le même temps, les autorités permettent la régularisation des enfants nés à l'étranger de mères porteuses.

"C'est bien une porte ouverte, ce n'est pas une fabulation de notre part. Cela veut dire que la gestation pour autrui est acceptée dans notre pays, ce qui est inconcevable : on ne peut pas vendre des êtres humains. Celà veut dire que le gouvernement consdire que cette pratique est tout à fait louable, puisqu'il ne s'y attaque pas." — Édouard Du Parc, co- fondateur du collectif en Gironde et conseiller municipal dans la majorité d'Alain Juppé à Bordeaux

"Des contre-vérités"

Pour les associations de défense des droits des femmes et des homosexuels, il s'agit d'un faux-débat, qui ne sert qu'à attiser les peurs et à encourager les discriminations.

"La question ne se pose pas, la GPA n'est pas et ne sera pas autorisée en France. Ils ne font que débiter des mensonges. Ils viendraient avec nous sur le terrain, ils verraient des jeunes agressés, des parents homosexuels se faire insulter à la sortie de l'école devant leurs enfants, ils verraient la réalité du terrain. Je ne pense pas qu'avec leurs arguments qui montent les gens les uns contre les autes, ils fassent avancer le mieux-vivre ensemble dans notre société." — Philippe Devaux, coordinateur du Girofar, le centre Gay, Lesbien, Bi et Trans de Bordeaux

Près de 1500 personnes dans les rues de Bordeaux pour défendre le mariage pour tous le 8 décembre 2012 - Maxppp
Près de 1500 personnes dans les rues de Bordeaux pour défendre le mariage pour tous le 8 décembre 2012 © Maxppp

"Pour qui nous font-ils passer?"

Le défilé de la Manif pour Tous partira de la Place des Quinconces dimanche à 14h. Les associations ont décidé de ne pas organiser de contre-manifestation, mais un appel a été lancé sur Facebook par des internautes pour un rassemblement à la même place de la Victoire.

La manif pour tous de retour dans la rue. PMA, GPA : où en est-on ? - Aucun(e)
La manif pour tous de retour dans la rue. PMA, GPA : où en est-on ?

À LIRE AUSSIPHOTOS : Provocation et crispation autour de la Manif pour tous à Bordeaux

"Défense de la famille" ou "amalgames"?