Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Manifestation à Guéret : près de 500 personnes dans la rue contre la politique du gouvernement

mardi 9 octobre 2018 à 19:42 Par Simon De Faucompret, France Bleu Creuse

Lycéens, salariés, retraités et étudiants ont été appelés par les principaux syndicats à manifester ce mardi 9 octobre, partout en France. À Guéret, la mobilisation a réuni près de 500 personnes.

La mobilisation, entamée vers 10h30 devant la permanence du député Jean-Baptiste Moreau, s'est ensuite poursuivie vers la préfecture de Guéret.
La mobilisation, entamée vers 10h30 devant la permanence du député Jean-Baptiste Moreau, s'est ensuite poursuivie vers la préfecture de Guéret. © Radio France - Simon de Faucompret

Guéret, France

"On a l'impression de prendre des carottes sur tous les plans." Jonathan est un fonctionnaire de 37 ans. Il sait qu'en manifestant aujourd'hui au départ de l'avenue Gambetta, à Guéret, il perd environ 60 euros sur son salaire. Mais il vient, comme des centaines d'autres Creusois et Creusoises, manifester son mécontentement dans la rue, ce mardi 9 octobre.

Ras-le-bol général

"Toutes les générations sont concernées, en plus", ajoute Jonathan avec un regard autour de lui. "Que ce soient les retraités ou les étudiants ! On arrive plus à survivre. Même les loisirs, on calcule tout à l'avance. C'est du délire", martèle le père de famille célibataire.

On va mourir, tout simplement"

Il n'est pas le seul à affirmer devoir serrer la ceinture. "Je le sens très mal", confesse Gérard. Il part à la retraite dans un mois. "Quand on voit les retenues sur les retraites qui sont de plus importantes, le gasoil qui augmente, les taxes qu'on paie ... On va mourir, tout simplement."

Nombreux sont les retraités dans le cortège, mais pas uniquement. "Le gouvernement a eu la très bonne idée de taper sur tout le monde en même temps", ironise Simon, 19 ans, en BTS au lycée Favard de Guéret. "Rien que ça, ça aide les gens à manifester ensemble, à se défendre ensemble. Finalement, tout le monde se bat pour la même chose."

Nouvelle manifestation des retraités à venir

Après une demi-heure à bloquer l'avenue Gambetta, devant la permanence du député Jean-Baptiste Moreau, les manifestants sont remontés vers la préfecture dès 11 heures. Ils ont été rejoints par des dizaines d'autres personnes mécontentes, faisant monter l'affluence à environ 500 personnes à la moitié de la journée.

Mais les retraités creusois ne comptent pas en rester là. Le 18 octobre prochain, ils ont déjà prévu de se retrouver devant la préfecture de la Creuse dès 10h30. Le cortège fera le chemin inverse vers l'avenue Gambetta.