Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Manifestation aux urgences du centre hospitalier Annecy Genevois : "On manque de matériel et de reconnaissance"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce jeudi matin, une partie du personnel des urgences du CHANGE (centre hospitalier Annecy Genevois) a manifesté pour dénoncer ses conditions de travail. Manque de moyens et de personnel, "les urgences sont en danger" a affirmé la cinquantaine de manifestants.

Ce jeudi matin, une partie du personnel des urgences du CHANGE (centre hospitalier Annecy Genevois) a manifesté pour dénoncer ses conditions de travail.
Ce jeudi matin, une partie du personnel des urgences du CHANGE (centre hospitalier Annecy Genevois) a manifesté pour dénoncer ses conditions de travail. © Radio France - Richard Vivion

Haute-Savoie, France

Infirmiers, brancardiers, médecins… tous sont unis pour dénoncer la situation dans laquelle se trouve actuellement le service des urgences du CHANGE (centre hospitalier Annecy Genevois). Ce jeudi matin, une cinquantaine de personnes a défilé dans le hall de l’hôpital en scandant "urgences en colère, il y en a marre de cette galère"

Mouvement de grève ce jeudi matin aux urgences du centre hospitalier Annecy Genevois. Manque de moyens et de personnel, "les urgences sont en danger" ont affirmé les manifestants.  - Radio France
Mouvement de grève ce jeudi matin aux urgences du centre hospitalier Annecy Genevois. Manque de moyens et de personnel, "les urgences sont en danger" ont affirmé les manifestants. © Radio France - Richard Vivion

"En danger"

"On en a ras-le-bol !" Nicolas est infirmier aux urgences du CHANGE. Chaque jour, elles accueillent un peu plus de 180 patients. "C’est un flux en hausse constante, a-t-il expliqué. Or nous manquons de personnel, de reconnaissance salariale et aussi de matériel comme par exemple des brancards. Il y a des patients que nous devrions allonger et que nous sommes obligés de mettre en salle d’attente." 

En fin de matinée, une délégation a été reçue par la direction du centre hospitalier annécien. "Il faut qu’on nous écoute, a indiqué une infirmière.Parce qu’aujourd’hui, nous mettons les patients en danger et nous nous mettons aussi en danger."

"On en a ras-le-bol !" - Nicolas est infirmier aux urgences du CHANGE

ECOUTEZ Nicolas, il est infirmier aux urgences du CHANGE.