Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Manifestation à Nîmes contre la future ZAC des Sablas, dans l'Uzège

lundi 4 mars 2019 à 19:25 Par Philippe Thomain, France Bleu Gard Lozère

Des chevaux, des manifestants déguisés, un joueur de fifre, ambiance bon enfant et festive pour les 70 manifestants venus dire NON à la ZAC des Sablas près d'Uzès. Des manifestants venus rappeler au préfet son engagement de réduire au maximum la consommation des terres agricoles dans le Gard.

70 personnes ont défilé en cortège de la Maison Carrée à la préfecture du Gard à Nîmes
70 personnes ont défilé en cortège de la Maison Carrée à la préfecture du Gard à Nîmes © Radio France - Philippe Thomain

Nîmes, France

L'ambiance était détendue et souriante : deux chevaux tirant une calèche pour ouvrir la manifestation, des manifestants déguisés en fraise ou en abeille avec pour slogans : "des légumes, pas du bitume", ou encore : "des patates, pas de glyphosate". Des manifestants venus dire NON à la ZAC des Sablas : 11 hectares de terres agricoles à Montaren-et-Saint-Médiers, près d'Uzès, qui pourraient devenir une zone artisanale et commerciale, un projet mené par la Communauté de communes du Pays d'Uzès.

Propos de manifestation

Des opposants regroupés au sein d'un collectif. Ils ont un projet agricole sur ces 11 hectares, un projet maraîcher avec l'installation de jeunes agriculteurs. Des opposants qui voulaient rappeler au préfet la nouvelle doctrine en usage dans le Gard telle que lui-même l'avait définie : 1) ne pas consommer de terres agricoles, 2) si c'est inévitable en consommer le moins possible et, 3) dans un tel cas, payer une compensation. Deux enquêtes publiques ont été menées sur ce projet, le préfet du Gard a jusqu'au 17 mars pour rendre sa décision.

reportage à Nîmes dans la manifestation des opposants à la ZAC des Sablas située à Montaren-et-Saint-Médiers près d'Uzès