Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PMA pour toutes : 26.000 opposants dans la manifestation à Paris

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

A Paris, 26.000 personnes ont défilé ce dimanches contre l'extension de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes seules (chiffres du cabinet Occurence). Le projet de loi bioéthique sera examiné mardi au Sénat.

Manifestation du 19 janvier à Paris contre la procréation médicalement assistée "pour toutes".
Manifestation du 19 janvier à Paris contre la procréation médicalement assistée "pour toutes". © AFP - Marie Magnin

"Liberté, égalité, paternité" : c'est derrière ce slogan que 26.000 personnes ont défilé à Paris, ce dimanche, contre l'ouverture de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes. (comptage établi par le cabinet Occurence pour un collectif de médias, dont franceinfo). C'est presque trois fois moins que lors du précédent rassemblement, le 6 octobre, qui avait réuni 74.500 personnes. L'extension de la PMA est prévue dans le projet de loi bioéthique qui sera examiné à partir de mardi au Sénat. 

Le rassemblement était organisé par le collectif "Marchons Enfants!" qui réunit 22 associations. Parmi elles, la Manif pour tous, dont la présidente Ludovine de la Rochère, demande "le retrait de ce projet de loi antiéthique (...) ce qui permettra de le récrire sur des bases de fraternité, solidarité, de respect de l'être humain".  

Contre une "commercialisation du vivant"

Les manifestants refusent une "PMA sans père", mais dénoncent "l'ensemble des dérives" contenues dans la réforme, selon Pascale Morinière, présidente des Associations familiales catholiques. "Tout ce qui est proposé va amener une commercialisation du vivant", ajoute Patrice Obert, à la tête des Poissons roses, une formation politique de chrétiens de gauche. 

Dans la manifestation anti-PMA du 19 janvier à Paris. - AFP
Dans la manifestation anti-PMA du 19 janvier à Paris. © AFP - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Le collectif "Marchons Enfants!" n'exclut pas d'autres manifestations "dans les prochaines semaines", en cas de statu quo du texte et de "non-ouverture d'un dialogue". Mais le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a rappelé, juste avant la manifestation, sur France Inter que "le programme du gouvernement est clair et ne déviera pas". 

En marge de ce cortège, un contre-rassemblement de plusieurs dizaines de personnes s'est tenu sur la place des Emeutes-de-Stonewall dans le 4e arrondissement, en soutien à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, en présence des Femen et de l'association Urgence Homophobie. L'appel était lancé par la chanteuse lesbienne Hoshi, nommée aux prochaines Victoires de la musique dans la catégorie révélation scène de l'année. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu