Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Manifestation des lycéens : jet d'acide chlorhydrique sur les policiers à Montpellier

vendredi 7 décembre 2018 à 18:16 Par Marie Rouarch, France Bleu Hérault et France Bleu

Un incident particulièrement marquant lors de cette nouvelle journée de mobilisation des lycéens à Montpellier : quatre jeunes ont été interpellés pour avoir lancé des bouteilles d'acide chlorhydrique sur les policiers, devant le lycée Mermoz. Ils sont en garde à vue, ce vendredi soir.

Dix lycéens ont été interpellés ce vendredi à Montpellier
Dix lycéens ont été interpellés ce vendredi à Montpellier © Maxppp - Jean-Michel Mart

Montpellier, France

Les policiers pris pour cible ce vendredi à Montpellier, pendant les manifestations des lycéens en soutien aux gilets jaunes. Quatre jeunes ont été interpellés pour avoir lancé des bouteilles d'acide chlorhydrique en direction des forces de l'ordre, devant le lycée Mermoz. Heureusement, personne n'a été blessé : les bouteilles ont éclaté au sol, sans toucher personne. Ce produit peut notamment provoquer de sérieuses brûlures.

Ces quatre jeunes sont toujours en garde à vue ce vendredi soir, comme six autres manifestants, mineurs et majeurs confondus. Ils sont entendus notamment pour des dégradations commises dans la journée à Montpellier : vitres de tram brisées, jets de projectiles sur la police, dégradation et incendie de containers. 

Un calme relatif s'est installé dans les rues de Montpellier dans la soirée.