Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation des pêcheurs-plaisanciers, 200 bateaux dans le centre de Martigues

Ils ont défilé pour protester contre le nouveau règlement qui restreint le droit de pêcher de nuit et dans certaines zones, entre le Golfe de Fos et l'Étang de Berre.

Les manifestants envisagent d'attaquer l'arrêté prefectoral en justice.
Les manifestants envisagent d'attaquer l'arrêté prefectoral en justice. © Radio France - © Elisa Montagnat

Une vague de bateaux, en plein centre-ville de Martigues, ce samedi matin, dans le canal Galiffet. Très exactement, 200 navires de plaisance. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

À leur bord, des pêcheurs de loisirs. Ils ont défilé avec un objectif : couler le nouveau règlement applicable à la pêche de loisir dans l'enceinte du Grand port maritime de Marseille : de Port-Saint-Louis à Martigues en passant par Fos et Port-de-Bouc. Entré en vigueur il y a quelques mois, il restreint, notamment, le droit de pêcher de nuit en dans certaines zones, entre l'Étang de Berre et le Golfe de Fos.

Dans le Golfe de Fos, précisément, les plaisanciers n'ont plus le droit de pêcher la nuit, comme le prévoit l'arrêté publié l'été dernier par la préfecture des Bouches-du-Rhône. Ce texte préfectoral prévoit encore, entre autres, de réduire le nombre de prises sur les loups et les dorades. "Nous sommes limités à cinq poissons par jour et par pêcheur [...] C'est insuffisant, car ce n'est pas tous les jours qu'on pêche ce genre de produit", peste Fabrice Vidal, représentant du Collectif du Golfe de Fos jusqu'à l'Étang de Berre.

Interview de Fabrice Vidal

Une décision incompréhensible, donc, pour Fabrice Vidal d'autant que, d'après lui, "la ressource n'est pas en péril". Le Collectif du Golfe de Fos, qui avait déjà rassemblé 140 bateaux en décembre dernier envisage de prolonger son action. Non pas sur les eaux, mais devant un tribunal. Il devrait, en effet, attaquer l'arrêté préfectoral en justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess