Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Manifestations à Toulouse : comment fonctionne le centre opérationnel départemenal

jeudi 6 décembre 2018 à 23:33 Par Raphaël Cann, France Bleu Occitanie

Depuis lundi, les lycéens manifestent quotidiennement dans les rues de Toulouse avec de nombreux affrontements avec les forces de l'ordre. Pour gérer ces manifestations, la préfecture ouvre son centre opérationnel départemental.

Le centre opérationnel départemental à la préfecture de Haute-Garonne
Le centre opérationnel départemental à la préfecture de Haute-Garonne © Radio France - Raphaël Cann

Toulouse, France

Dans une pièce de la préfecture de Haute-Garonne, une dizaine de personnes s'affairent sur leurs ordinateurs et leurs téléphones. Sur un mur est projeté deux écrans : l'un avec une carte de Toulouse, l'autre avec BFMTV.

Ces personnes participent au centre opérationnel départemental, où les manifestations sont encadrées. Ce centre était activé ce jeudi pour la mobilisation des lycéens et le sera également vendredi.

Le centre opérationnel se réunit le matin, très tôt, avec les membres des services concernés. C'est à géométrie variable selon les événements. C'est très efficace car vous avez autour d'une même table, des acteurs qui, chacun dans son rôle, partagent des informations et permettent de prendre les bonnes décisions. - Etienne Guyot, préfet de Haute-Garonne

Pour surveiller la manifestation des lycéens, les services de l'Education nationale sont présents au centre opérationnel départemental. Il permet à l'Académie de Toulouse de savoir quand confiner des écoles ou des collèges quand le cortège passe à proximité.

Le bilan de ce jeudi

Ce centre opérationnel départemental permet également à la préfecture de dresser des bilans de la journée. Durant la mobilisation des lycéens ce jeudi à Toulouse, 11 personnes ont été blessées : 8 policiers, 2 lycéens et le proviseur du lycée Déodat de Séverac.