Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : manifestations sans affrontements au Havre et à Rouen

samedi 8 décembre 2018 à 17:31 Par Delphine Garnault, Adrien Beria et Romain Chevalier, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Des manifestations de gilets jaunes ont eu lieu ce samedi à Rouen et au Havre. Pas d'incident majeur mais des tensions à la fin des rassemblements. Selon la préfecture de Seine-Maritime, près de 5000 personnes ont manifesté samedi dans le département.

Le cortège s'est dispersé à Rouen devant la préfecture
Le cortège s'est dispersé à Rouen devant la préfecture © Radio France - Adrien Beria

Seine-Maritime, France

Près de 5000 personnes ont manifesté samedi en Seine Maritime selon la Préfecture : 3000 gilets jaunes et 1700 personnes pour les autres manifestations. Il y a eu un peu moins d'une cinquantaine d'interpellations dans le département.

Un millier de personnes à Rouen (chiffres préfecture)

Manifestation des gilets jaunes ce samedi après-midi à Rouen. Ils ont rejoint la marche pour le climat. Défilé dans le calme d'abord puis le cortège composé majoritairement de gilets jaunes a pris la direction des docks où la situation s'est tendue et où les forces de l'ordres ont usé des gaz lacrymogènes.  Il y a eu 9 interpellations.

Tensions à Tourville et Barentin 

Un peu plus tôt dans la matinée, les gilets jaunes ont également tenté de manifester sur la zone commerciale de Tourville-la-Rivière où un très important dispositif policier a été déployé. L'ordre était de ne pas permettre aux manifestants de se regrouper et de perturber la zone. Les policiers ont dispersé les 200 gilets jaunes présents à plusieurs reprises à coups de bombes lacrymogènes et d'interpellations. 11 personnes ont été interpellées à Tourville, 4 à Barentin où la préfecture rapporte que des cockails molotov ont été lancés sur les gendarmes. 

30 interpellations au Havre

Au Havre, la journée s'est bien déroulée jusqu'à 16h30. Une première manifestation le matin a réuni 300 gilets jaunes.  Dans l'aprés midi, ce sont 1500 personnes qui ont défilé. Cote à cote : des membres de la CGT et des gilets jaunes qui se sont retrouvés devant l'hôtel de ville. Mais vers 16h30, la foule s'est ensuite dirigée vers la sous préfecture avant de s'arrêter devant l'hôtel de police. C'est à ce moment là que la situation a dégénéré et il y a confusion. Des individus auraient jeté des projectiles sur les vitres du commissariat.  Les forces de l'ordre ont alors fait usage de plusieurs gaz lacrymogènes obligeant les manifestants à fuir et à se disperser dans tous les sens.