Société

Manon interpelle Stéphane le Foll, du reuz à l'UDI, appel à témoins : l'actu du mercredi 30 novembre

Par Joan Bizien, France Bleu Breizh Izel mercredi 30 novembre 2016 à 7:22

La lettre de Manon a touché le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll
La lettre de Manon a touché le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll © Radio France

Rencontre sur FBBI entre Manon, la jeune lycéenne qui a écrit une lettre sur les difficultés de son père agriculteur et le ministre de l'agriculture Stéphane le Foll, désaccords à l'UDI et appel à témoins dans les Côtes d'Armor après qu'un gendarme est été traîné derrière une voiture.

Manon et Stéphane le Foll en direct sur France Bleu Breizh Izel

France Bleu Breizh Izel organise ce mercredi matin une rencontre entre Manon, la jeune lycéenne bretonne qui a écrit il y a quelques jours une lettre très touchante "Mon père ce héros", elle y racontait les difficultés de son père, producteur de lait dans le Finistère. Et le ministre de l'agriculture Stéphane le Foll qui lui a répondu. Leur rencontre à entendre en direct sur France Bleu Breizh Izel ce mercredi matin dès 8h10.

Un fourgon blanc et son conducteur recherchés dans les Côtes d'Armor

Un portrait robot a été diffusé après qu'un gendarme costarmoricain se soit fait renverser par un automobiliste au cours d'un contrôle, samedi dernier à Plounévez-Quintin. Le chauffard l'a traîné sur plusieurs dizaines de mètres avant de prendre la fuite. Il est actuellement recherché tout comme son véhicule, un fourgon blanc, qui ressemble à un Peugeot Boxer. Si vous avez des informations, vous pouvez contacter la brigade de Rostrenen au 02.96.29.00.17.

Portrait robot du chauffard recherché depuis samedi dans les Côtes d'Armor - Aucun(e)
Portrait robot du chauffard recherché depuis samedi dans les Côtes d'Armor - Gendarmerie

Du reuz à l'UDI : entre Macron et Fillon, leurs cœurs balancent

130 élus et militants de l'UDI Jeunes dont de nombreux Bretons, ont publié ce mardi midi une tribune sur Facebook et annoncent leur soutien à Emmanuel Macron. Les jeunes centristes expliquent qu'ils se retrouvent dans les valeurs du candidat d'En Marche à la présidentielle et ne veulent pas soutenir François Fillon, le candidat de la droite et du centre. Certains de ces militants ont hier soir été exclu de leur parti.

Partager sur :