Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Stade Lavallois : la saison 2017-2018

Manu Pirès, l'entraîneur du Stade lavallois : "Si mes joueurs ne comprennent pas, ils vont rester en National"

samedi 5 mai 2018 à 9:27 Par Germain Treille et Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Le technicien mayennais met en garde son groupe après une nouvelle défaite, la 4ème de suite, aux Herbiers, 3 à 2.

Manu Pirès préparant la séance du jour.
Manu Pirès préparant la séance du jour. © Radio France - G.M

Laval, France

C'est une fin de saison cauchemardesque. Après avoir cru à la montée en Ligue 2, les Tango ont accumulé les contre-performances. Le Stade lavallois a perdu, pour la 4ème fois de suite, hier, vendredi 4 mai, aux Herbiers, 3 buts à 2. Les footballeurs mayennais ont pourtant mené 2-0 avant d'être rattrapé et achevé par le finaliste de la Coupe de France.

L'entraîneur lavallois, Manu Pirès, n'a pas digéré ce revers. A l'issue de la partie, en conférence de presse, il était très en colère. Il a averti ses joueurs, son message : si ça continue comme ça, le club va rester un bout de temps en National. Manu Pirès leur a donc demandé, en substance, de se regarder un peu moins le nombril : "On avait le match en main, on avait les clés de ce match et puis la suffisance, peut-être, le manque d'efficacité, nous ont poussé à commettre des erreurs et de permettre aux Herbiers de se réveiller. C'est très frustrant. Il faut arrêter de penser qu'on est meilleur que les autres. Restons simples, humbles. On est en colère contre eux car on se demande quand ils vont enfin comprendre pour franchir des paliers. Le National c'est bien mais la Ligue 2 c'est mieux. S'ils ne comprennent pas, ils vont rester à ce niveau et on va tous rester en National"

Le Stade lavallois, 6ème du classement, terminera la saison vendredi prochain à Le Basser contre les Bretons de Concarneau. Après, on efface tout et on recommence !