Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Marathon de New-York : le rêve américain de deux amis puydômois

samedi 4 novembre 2017 à 17:02 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne

C'est le Graal des accrocs de course à pied. Le célèbre marathon de New-York se déroule ce dimanche dans un contexte très lourd, cinq jours après l'attentat à Manhattan. Mais Thomas et Laurent comptent profiter sans peur de chaque kilomètre.

Le rêve américain de Thomas et Laurent
Le rêve américain de Thomas et Laurent - @ Thomas et Laurent

Puy-de-Dôme, France

Près de 55.000 coureurs auront le privilège de fouler ce dimanche le bitume new-yorkais. Ils auraient pu être deux fois plus nombreux, mais les organisateurs américains sont contraints de ne pas attribuer de dossards à tous les prétendants. On ne badine pas avec la sécurité aux States, surtout par les temps qui courent. La France représente le plus gros contingent des pays européens avec 2.500 participants, dont quelques dizaines d'Auvergnats.

C'est un peu le rêve d'une vie - Thomas Lambert

Parmi eux, Thomas Lambert et Laurent Valette, 36 ans chacun. Le premier, pompier volontaire à Thuret, fait partie de l'administration de l'Université d'Auvergne. Le second travaille dans une salle de sports à Ceyrat. Les deux amis puydômois courent ensemble quatre à cinq fois par semaine et ont déjà participé au marathon de Paris, mais celui de New-York reste un défi à part. Arrivés jeudi dans Big Apple, ils en prennent plein les mirettes et plein les oreilles. New-York vit à cent à l'heure dans un vacarme à faire fuir un Auvergnat. Mais pas eux. Thomas est aussi venu pour ça: "C'est un peu le rêve d'une vie. C'est une ville exceptionnelle. A chaque kilomètre, ce sera un vrai plaisir. Je compte prendre du plaisir à chaque kilomètre".

Dernier entrainement dans Central Park  - Aucun(e)
Dernier entrainement dans Central Park - Thomas et Laurent

Sous la barre des quatre heures

Autre singularité : l'omniprésence policière, en particulier depuis l'attaque terroriste mardi dernier à Manhattan. "il y a un policier à chaque coin de rue? constate Thomas. "On dirait qu'il n'y a presque aucun risque, même si on sait que le risque zéro n'existe pas. Vraiment, on ne pas aux attentats". Laurent confirme "La sécurité est omniprésente et la présence policière est rassurante. Moi je préfère en voir des camions de police partout, ça me rassure et je vais vais pouvoir vivre mon rêve à fond". Le rêve américain de Thomas et Laurent est de courir sous la barre des quatre heures.

Plus de deux millions de spectateurs sont attendus ce dimanche tout au long du parcours du marathon de New-York. Le dispositif de sécurité a été particulièrement renforcé pour l'occasion. Au sol des barrages seront déployés, des agents de police en civil se fondront dans la foule. Des détecteurs d'explosifs seront aussi déployés. Des tireurs seront également positionnés sur les toits et une patrouille aérienne surveillera la zone du marathon.