Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Tour de France 2019

Marc Madiot, le manager mayennais de l'équipe Groupama-FDJ : "Thibaut Pinot est grand et le restera"

Blessé à une cuisse, le Français, 5e du classement général, a abandonné ce vendredi le Tour de France, dans les Alpes, lors de l'étape entre Saint-Jean-de-Maurienne et Tignes.

Le Français a abandonné à 86 km de l'arrivée, alors qu'il était distancé après avoir été soigné à plusieurs reprises autour du genou
Le Français a abandonné à 86 km de l'arrivée, alors qu'il était distancé après avoir été soigné à plusieurs reprises autour du genou © AFP - Marco Bertorello

Renazé, France

Thibaut Pinot ne verra pas les Champs-Elysées. Victime d'une déchirure musculaire, le Français a quitté, en pleurs, la Grande Boucle alors qu'il restait dans la bataille pour s'imposer dimanche, en jaune, à Paris. Interrogé par nos confrères de France 2, le Renazéen Marc Madiot, son manager à la Groupama-FDJ, garde confiance en son coureur pour revenir encore plus fort dans les semaines et mois à venir : "Il a été grand, il le restera. C'est un coureur qui a donné beaucoup à son équipe, à ses équipiers. On se doit d'être avec lui en ce moment. C'est dans les moments de détresse qu'on se renforce dans une équipe. On reviendra l'an prochain avec une équipe déterminée qui s'appuiera sur ce qu'on a fait de bien sur ce Tour de France. Si on ne lâche pas le morceau, on pourra renverser les plus grands, on y arrivera."

Choix de la station

France Bleu