Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Marcel Campion : "Je ne suis plus forain, je me mets en retraite"

jeudi 27 septembre 2018 à 10:47 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Marcel Campion cesse ses activités foraines et se retire du marché de Noël à Paris. Il indique aussi qu'il vend sa Grande roue. Il confirme, en revanche, qu'il est intéressé par la Mairie de Paris. Marcel Campion a expliqué pourquoi il avait pris ces décisions à France Bleu Paris ce jeudi matin.

Marcel Campion
Marcel Campion © Maxppp - Thomas Padilla

Paris, Île-de-France, France

Le roi des forains, Marcel Campion, arrête ses activités personnelles. Il se retire du marché de Noël à Paris. Il vend sa grande roue. Il laisse entendre en revanche qu'il est toujours intéressé par la Mairie de Paris.

Il revient aussi dans un communiqué sur les accusations d'homophobie lancées contre lui dimanche dernier. "Le parcours de ma vie prouve que je ne suis pas homophobe et je réitère mes excuses aux personnes que cela aurait pu blesser". 

"J'en ai marre, je suis attaqué de tous les côtés, ça fait trois ans que ça dure", explique Marcel Campion à France Bleu Paris, ce jeudi matin.

Marcel Campion quitte l'association du Monde Festif

"Je me mets en retrait, c'est tout", a-t-il déclaré à France Bleu Paris. Marcel Campion a pris cette décision, dit-il, "car je pense que ma présence est nuisible pour mes collègues forains et ma famille et je ne veux pas les gêner donc je m'enlève et j'espère que la fête foraine continuera malgré toutes ces agressions".

Marcel Campion renonce à représenter les forains et se retire de l'association du Monde Festif. Il démissionne de ses activités dans cette association qui organise l’événement "La Magie de Noël", aux Tuileries pour les fêtes de fin d'année. L'événement aura bien lieu mais sans lui.

La Grande roue est en vente

Marcel Campion a chargé "La Mondial" de vendre la Grande roue de Paris sur le marché international. Il précise que c'est mercredi à Amsterdam à l'occasion du salon des professionnels des manèges et attractions qu'il a confié cette vente à cette société. Le roi des forains n'a pas digéré que la Mairie de Paris l'oblige à retirer son manège de la Concorde. "La Mairie de Paris a voté qu'il n'y aurait plus de Grande roue à Paris, donc vous voulez que j'en fasse quoi? Vous voulez que j'aille en Chine pour la faire exploiter, non". Il rappelle que durant 25 ans, il a prouvé à la population qu'il avait fait de belles choses.

Avec la perte du Marché de Noël, "le plus beau marché de France qu'on avait fait aux Champs-Elysées", c'était trop. "On a été fusillé comme des malpropres par une bande de malfaisants", lance-t-il. 

La Mairie de Paris l'intéresse toujours

S'il abandonne toutes ses activités foraines, Marcel Campion compte bien en revanche s'investir "dans le destin de la ville où je suis né et vécu toute ma vie comme Paris, en retraité actif" dit-il à la fin de son communiqué.

Un souhait qu'il confirme à France Bleu Paris. Il compte suivre de près ce qui se passe dans la capitale avec son mouvement "Paris Libéré" créé fin janvier 2018 en vue des municipales de 2020. "Ça fait 58 ans que je vote à Paris... je connais bien Paris et je trouve que Paris est mal gérée", dit-il. "Je vais passer mon temps à regarder ce qui se passe, je vais continuer, j'aurais un peu plus de temps".