Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rencontre avec l'une des dernières "dames pipi" de Dijon, au marché des Halles

-
Par , France Bleu Bourgogne

Marcelle est la dernière “dame pipi” de Dijon à notre connaissance. Elle travaille tous les jours au marché des Halles. Elle surveille, récure, vide les poubelles, fait sa loi et papote. Tous les commerçants la connaissent, et vous, la connaissez-vous ?

Derrière ses portes, Marcelle (qui n'a pas souhaité être prise en photo) s'active tous les jours pour garantir des WC propres aux passants
Derrière ses portes, Marcelle (qui n'a pas souhaité être prise en photo) s'active tous les jours pour garantir des WC propres aux passants © Radio France - Sophie Allemand

Dijon, France

Certes, ça ne sent pas toujours très bon dans les toilettes des Halles de Dijon. Mais ils sont propres, publics et gratuits. Et il s'y cache une perle rare : Marcelle, la dernière dame pipi que nous connaissons à Dijon. Présente depuis 22 ans, elle est devenue une figure pour les commerçants du marché.Notre reporter l'a rencontrée un matin, dans l'une des toilettes des Halles, alors qu'elle s'affairait pour que chacun ait du papier, un bonjour, de quoi se laver les mains et que le sol reste nickel. 

Reportage : rencontre avec Marcelle

Marcelle a 63 ans, les cheveux teints couleur cuivrée, un pantalon et un pull assorti. Elle est employée de la ville de Dijon et travaille au marché des Halles de 7h45 à 13h, puis de 14h à 16h30 tous les jours, sauf le lundi et le mercredi après-midi. 

Appelez la comme vous voulez, mais n'oubliez pas le sourire 

"Dame pipi", "gardienne de chalets", "dame de toilettes" ou "agent technique," vous l'appelez comme vous voulez. Son appellation préférée, c'est "dame pipi, comme dans le temps, puis vous savez les gens n'en voient plus beaucoup, je suis la dernière à Dijon!" explique-t-elle.

"Vous savez la plus belle richesse pour une dame pipi, c'est bonjour, puis au revoir et un beau sourire," ajoute-t-elle. Et si vous ne le faites pas, Marcelle s'en souviendra pour la prochaine fois : elle ne vous adressera pas la parole. 

"C'est un métier très intéressant, mais parfois très dur. Certaines personnes sont un peu dures, pas respectueuses. Mais vous savez, au bout de 22 ans, on s'habitue !" - Marcelle

Les toilettes publiques, un lieu de travail plus commun - Radio France
Les toilettes publiques, un lieu de travail plus commun © Radio France - Sophie Allemand

Une figure du marché

Le plus enrichissant pour Marcelle, ce sont les conversations autour du lavabo : rendre service aux personnes âgées en gardant leur cadis, surveiller les enfants des uns, les chiens des autres. 

"Je vois beaucoup de mamies qui ont l'habitude de venir sur le marché et ça c'est une belle richesse. Je ne connais par leur nom, mais reconnais leurs visages. Je les appelle "mes petits bâtons de vieillesse" - Marcelle, dame pipi

Certaines deviennent familières, lui offrent un petit cadeau de temps en temps, qui "viennent du cœur, parce que ça leur fait plaisir," comme du bon chocolat du marché. Tous les commerçants la connaissent aussi."Tous les matins, elle arrive à vélo, son cigare à la bouche. C'est quelqu'un qu'on aime bien. Parfois elle nous énerve, mais on l'aime bien" décrit Jean-François, commerçant. Marcelle aime papoter avec eux. 

"Elle a son franc parlé" : tous les commerçants connaissent Marcelle

"Ha oui ! C'est une personne atypique par son comportement, sa façon de parler aux gens. ! C'est pas facile ce qu'elle fait, alors elle crie pour se faire respecter." - Sabine, commerçante

Sabine, commerçante au marché de Dijon depuis une vingtaine d'années  - Radio France
Sabine, commerçante au marché de Dijon depuis une vingtaine d'années © Radio France - Sophie Allemand

"Marcelle ? C'est une figure, tout à fait je la connais. Elle a son franc parlé, c'est quelqu'un d'adorable, par contre elle aime que ce soit tout nickel. Alors si il y a un déchet, elle crie. C'est un phénomène, elle a un caractère de chien ! Mais c'est quelqu'un que j'apprécie." - Jean-François, commerçant

Jean-François, commerçant depuis 30 ans aux halles, apprécie le "caractère de cochon" de Marcelle - Radio France
Jean-François, commerçant depuis 30 ans aux halles, apprécie le "caractère de cochon" de Marcelle © Radio France - Sophie Allemand
Choix de la station

France Bleu