Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PHOTOS - "Marée populaire" : 1 500 personnes dans les rues de Saint-Etienne

samedi 26 mai 2018 à 18:48 Par Clément Lacaton, France Bleu Saint-Étienne Loire

La France insoumise promettait une "marée humaine" : 1 500 personnes ont défilé dans les rues de Saint-Etienne ce samedi 26 mai. Certains manifestants étaient équipés de fausses bouées autour d'un char en forme de vague, tout un symbole.

La "marée populaire" a réuni 1 500 personnes à Saint-Etienne, le 26 mai 2018.
La "marée populaire" a réuni 1 500 personnes à Saint-Etienne, le 26 mai 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Saint-Étienne, France

"Une "marée humaine et populaire" à déferlé sur Saint-Etienne, comme dans d'autres villes de France ce samedi 26 mai, avec un cortège de 1 500 personnes. L'objectif était la convergence des luttes, on a donc pu voir la CGT dans un cortège politique : il y avait là des salariés de la SNCF, des familles, des étudiants, des anticapitalistes, des associations, des militants de la France insoumise, du Parti communiste et même du Parti socialiste avec, dans le cortège, le député Régis Juanico.

La vague du libéralisme est en train de nous emporter."

La "marée populaire" a réuni 1 500 personnes à Saint-Etienne, le 26 mai 2018. - Radio France
La "marée populaire" a réuni 1 500 personnes à Saint-Etienne, le 26 mai 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Une "marée" qui en a inspiré certains : on a pu voir des manifestants avec des bouées autour de la taille et un char en forme de vague. Des bouées de couleur distribuées dans le cortège. Avec la vague, elles ont dérivé un peu partout. Rémi a joué le jeu, tuba sur le visage : "La vague du libéralisme est en train de nous emporter, donc on se raccroche à des bouées. On a pu mettre ce qu'on voulait sur ces bouées, de l'écologie à sortir du nucléaire, la défense des cheminots, des valeurs, le service public. On est là pour ramener du monde sur le bateau en espérant qu'il ne coule pas..."

Des bouées qui nous empêchent de nous noyer dans le monde d'aujourd'hui."

La "marée populaire" a réuni 1 500 personnes à Saint-Etienne, le 26 mai 2018. - Radio France
La "marée populaire" a réuni 1 500 personnes à Saint-Etienne, le 26 mai 2018. © Radio France - Clément Lacaton
La "marée populaire" a réuni 1 500 personnes à Saint-Etienne, le 26 mai 2018. - Radio France
La "marée populaire" a réuni 1 500 personnes à Saint-Etienne, le 26 mai 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Sophie elle-aussi s'accroche à sa bouée, autour de sa taille : "C'est ce qui nous empêche de nous noyer dans le monde d'aujourd'hui. Moi j'ai choisi la justice climatique. J'ai trois enfants et j'aimerais bien qu'ils puissent vivre correctement. La marée c'est aussi un peu nous, tous les gens dans la rue. On espère un peu changer le monde." Un peu plus loin, d'autres slogans résonnent : "C'est la fête à Macron" sur l'air de la "Salsa du démon".

REPORTAGE FRANCE BLEU SAINT ETIENNE / CLEMENT LACATON