Société

Marietta Karamanli revient sur la victoire de Benoit Hamon

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine lundi 30 janvier 2017 à 11:01

Marietta Karamanli, députée socialiste de la 2ème circonscription de la Sarthe
Marietta Karamanli, députée socialiste de la 2ème circonscription de la Sarthe © Radio France - Max Rosereau Maxppp / Christelle Caillot Radio France

VIDEO : la députée socialiste Marietta Karamanli qui a soutenu Valls souhaite que Benoit Hamon revoit son programme et n'exclut pas de rejoindre Macron pour les législatives.

La députée socialiste Marietta Karamanli qui a soutenu l'ancien premier ministre revient sur la victoire de Benoit Hamon à la primaire de la gauche. L'ancien ministre de l'éducation nationale a obtenu près de 59% des suffrages en France. Il est arrivé aussi en tête en Sarthe, avec 55% des voix et ce contrairement au premier tour remporté de justesse par Manuel Valls.

Je suis déçue

La semaine dernière Marietta Karamanli tractait encore pour Manuel Valls, alors forcément, ce n'est pas le résultat attendu : "on ne peut pas être déçu d'une primaire, on savait qu'il n'y aurait qu'un gagnant à la fin. Maintenant, je suis personnellement déçue mais ce que je retiens aussi, c'est que le parti a su organiser des primaires. Tout le monde annonçait que ça ne marcherait pas, qu'il n'y aurait pas d'électeur, qu'il n'y aurait pas de bénévole pour tenir les bureaux de vote. Donc du coup, avoir plus d'un million 800.000 de participation, c'est une dynamique qui va être au profit du candidat qui est sorti".

Il faut revoir le projet

"Aujourd'hui, je soutiens le candidat du parti socialiste, je n'ai pas oublié ma famille" rajoute Marietta Karamanli. "Maintenant, il est important que Benoit Hamon construise le rassemblement, qu'il puisse faire des propositions où chacun puisse se retrouver". Benoit Hamon doit d'ailleurs rencontrer les parlementaires ce mardi. "J'ai envie de lui dire qu'il revoit le projet. Aujourd'hui, son projet n'est pas forcément celui qui peut répondre à l'ensemble des électeurs français".

Et Macron ?

Marietta Karamanli a été investi en décembre 2016 par le parti socialiste pour les législatives sur la deuxième circonscription de la Sarthe. Mais si ce rassemblement avec Benoit Hamon ne se fait pas, est-ce qu'une candidature chez "en marche" est possible ? À cette question, la députée répond un peu évasive : "je ne peux pas aller plus vite que la musique. il y a quelqu'un qui vient d'être désigné, j'attends ses premiers pas. Maintenant, Emmanuel Macron, je l'ai connu comme ministre de l'économie, il a des choses intéressantes qui sont proposées sur le plan politique, mais je ne connais pas son projet donc je ne peux rien dire. Pour l'instant, je suis dans la famille et j'ai envie de rester dans la famille socialiste".