Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

Marin, le supporter de l'ASSE agressé à Lyon, a rencontré le Pape François

mercredi 11 avril 2018 à 12:52 Par Martin Bartoletti, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Un an et demi après avoir été violemment agressé dans les rues de Lyon, Marin a rencontré le souverain pontife ce mercredi. Une rencontre exceptionnelle pour ce supporter de l'ASSE.

Marin face à face avec le Pape François, mercerdi 11 avril au Vatican
Marin face à face avec le Pape François, mercerdi 11 avril au Vatican - je soutiens Marin

"Une rencontre incroyable avec un homme exceptionnel, j’ai une pensée pour vous tous en ce jour si particulier pour moi. Je repars plein de force, de courage et d’espoir"

Ce sont avec ces mots que Marin a décrit son entretien avec le Pape François sur la page Facebook créée en soutien au supporter de l'ASSE. L'audience prévue dans la matinée a eu lieu un peu plus d'un an et demi après l'agression du jeune homme dans les rues de Lyon.

Marin a reçu le sacrement des malades

L'étudiant toujours en rééducation s'est rendu au Vatican avec sa mère et le cardinal Barbarin, l'archevêque de Lyon. Marin lui-même serait à l'origine de cette rencontre. "Ce moment était d'une intensité incroyable" raconte Audrey, la maman. "Marin a pu s'entretenir pendant environ 25 minutes avec le pape François. Ils ont parlé de pardon, de handicap. Ils ont prié ensemble", précise la mère de l'étudiant. "Le pape a accepté de donner le sacrement des malades à Marin. Cette rencontre va l'aider à être serein, il faut essayer d'aller bien pour pouvoir se rééduquer" précise-t-elle.

Depuis son agression en novembre 2016, des moments de partage, par la prière sont créés par la communauté Facebook de soutien à Marin. Les internautes qui le souhaitent sont invités à réagir chaque vendredi soir à 19H. Un autre rendez-vous important attend Marin ces prochaines semaines : le procès de son agresseur présumé doit se tenir du 2 au 4 mai, devant la cour d’assises des mineurs du Rhône.