Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Marins-pêcheurs, vérifiez bien votre taux d'imposition avec le prélèvement à la source

jeudi 3 janvier 2019 à 19:20 Par Soisic Pellet, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Armorique

Le prélèvement à la source mis en place depuis le 1er janvier a des exceptions. L'exonération des marins-pêcheurs par exemple n'est pas prise en compte dans le nouveau système. Pour éviter de payer trop d'impôts, les finances publiques conseillent donc de les contacter au plus vite.

Pour les marins pêcheurs, le taux affiché à gauche n'est pas le bon.
Pour les marins pêcheurs, le taux affiché à gauche n'est pas le bon. © Radio France - Soisic Pellet

Finistère, France

Le prélèvement à la source ne prend pas en compte les exonérations prévues pour les marins-pêcheurs travaillant une partie du temps en dehors des eaux françaises. Résultat : le taux appliqué n'est pas le bon et certains vont donc se retrouver à payer plus d'impôts que prévu. "Pour toutes ces personnes, il y aura un sur-prélèvement au départ" précise Gwenaëlle Bouvet, adjointe à la direction des Finances Publiques du Finistère

Les marins-pêcheurs doivent contacter au plus vite leur centre des impôts 

Si vous êtes concerné, ou pensez être concerné, le conseil est de vous rendre au plus vite dans votre centre des impôts, ou de les contacter par téléphone ou sur Internet. "Nous ferons du cas par cas et appliquerons le bon taux pour chacun, en prenant en compte la situation du conjoint" explique Gwenaëlle Bouvet. 

Autre solution : ne pas mettre en place tout de suite le prélèvement à la source 

Les employeurs des marins-pêcheurs peuvent également rester sur "l'ancienne formule" et ne pas appliquer tout de suite le prélèvement à la source. Une exception nationale uniquement pour cette profession. Sauf que dans ce cas-là, les usagers devront payer l'intégralité de leur impôt l'été prochain, en 2020. Une somme possiblement très élevée !

Tous les usagers sont invités à contacter les impôts 

Les Finances Publiques du Finistère conseille de toute façon de les contacter dès ce mois de janvier. Soit pour en discuter, soit pour déclarer tout changement survenu en 2018 : un mariage, une séparation, ou une naissance par exemple...  Et cela "pour permettre de changer et d'appliquer le bon taux le plus rapidement possible" précise Catherine Brigant, la direction des Finances publiques du département. 

Vous pouvez contacter directement votre centre au téléphone ou appeler un numéro spécialement mis en place : le 0 809 401 401. Autre moyen : le site impôt.gouv.fr