Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marlène Schiappa : "la présomption d'innocence ne doit pas être un prétexte à ne rien faire"

-
Par , France Bleu Isère

Marlène Schiappa, Secrétaire d'Etat, est venue à Grenoble ce mardi pour soutenir la député (LREM) Émilie Chalas, candidate à la mairie de Grenoble. Elle s'est exprimée sur l'affaire de violences sexuelles dans le patinage artistique.

Marlène Schiappa à Grenoble avec Émilie Chalas
Marlène Schiappa à Grenoble avec Émilie Chalas © Radio France - Benjamin Bourgine

Marlène Schiappa, la Secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, est venue soutenir la candidature d'Émilie Chalas à la mairie de Grenoble ce mardi 4 février. Elle avait dû renoncer à sa précédente venue en raison des grèves. Cette fois, elle était là aussi pour signer un texte, un "manifeste pour l'engagement des femmes", en politique, entre autres. 

Le parquet ouvre une enquête préliminaire 

Dans ce cadre, elle s'est exprimée sur l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris dans le dossier des violences sexuelles dans le monde du patinage. La justice va enquêter. Alors fallait-il dès hier demander la démission du président de la fédération française des sports de glace, Didier Gailhaguet, comme l'a fait la ministre des sports Roxana Maracineanu ?

Marlène Schiapppa sur l'ouverture d'une enquête préliminaire

"Je crois que c'est très courageux de la part de la ministre des sports, je soutiens pleinement sa demande de démission" - Marlène Schiappa

Marlène Schiappa : "La présomption d'innocence ne doit pas être un prétexte à ne rien faire. Sinon c'est comme ça qu'on laisse en poste des pédocriminels auprès d'enfants. Parce qu'on dit "ben il y a une présomption d'innocence et c'est pas grave, c'est pas ma responsabilité", et au final c'est la responsabilité de personne. Et des adultes laissent des pédocriminels des violeurs au contact d'enfants, au contact d'adolescents, dans des situations où ils peuvent avoir une emprise importante sur eux, et donc les marquer pour certains à vie. Donc je crois que c'est très courageux de la part de la ministre des sports, elle prend ses responsabilités de ministre des sports, je soutiens pleinement sa demande de démission. Je pense qu'il faut que chaque personne qui a été impliquée dans cette affaire, qui a cautionné ou qui a fermé les yeux, prenne ses responsabilités. C'est pas facile, c'est douloureux pour tout le monde. Mais je crois qu'à un moment si on veut protéger les enfants, les femmes et les hommes, parce qu'on a des violences sexuelles qui existent dans le monde du sport, mais plus largement dans la société... il faut à un moment, prendre des décisions courageuses".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu