Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Violences conjugales : "C'est difficile d'appeler le 3919 mais c'est salutaire", Marlène Schiappa sur France Bleu Nord

-
Par , France Bleu, France Bleu Nord

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, était ce mardi matin sur France Bleu Nord pour parler des violences conjugales et du grenelle lancé par le gouvernement le 3 septembre.

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, en direct sur France Bleu Nord ce mardi 8 octobre 2019
Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, en direct sur France Bleu Nord ce mardi 8 octobre 2019 © Radio France - Eric Turpin

Lille, France

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, s'est réjoui ce mardi matin sur France Bleu Nord que le 39 19 , le numéro d'aide aux femmes victimes de violences conjugales, soit aujourd'hui connu par 59% de la population. "9% des Français connaissaient ce numéro avant le grenelle sur les violences conjugales", a t-elle précisé. 

"Aujourd'hui 100% des appels téléphoniques sont pris. Ce n'était pas le cas au début. J'ai donc augmenté les moyens", a souligné Marlène Schiappa. "Vous avez des écoutantes qui sont formées et qui peuvent accompagner vers une plainte, vers une association les femmes. C'est difficile d'appeler mais c'est salutaire et c'est un premier pas pour éviter une situation qui peut être dramatique, parce qu'on meurt encore de violences conjugales aujourd'hui", a t-elle souligné. 

114 femmes ont été victimes de féminicide depuis le premier janvier 2019. "C'est un travail de longue haleine. Ça fait deux ans que nous avons pris ce sujet à bras le corps. Jamais un gouvernement n'avait mis autant de moyens. En 2020 plus d'un milliard d'euros mobilisés contre les violences conjugales", a rappelé la secrétaire d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes. 

Marlène Schiappa effectue une visite ministérielle de deux jours dans le Nord et le Pas-de-Calais sur le thème des violences faites aux femmes. Elle doit se rendre notamment à Arras, Lens, Hazebrouck et Berck sur mer ce mardi et mercredi. Le grenelle sur les violences conjugales doit s'achever le 25 novembre prochain. 

Choix de la station

France Bleu