Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Marne et Ardennes : le ramonage, c'est maintenant (et c'est au moins une fois par an)

dimanche 7 octobre 2018 à 23:46 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Champagne-Ardenne

La saison du ramonage de cheminée est lancée. Depuis la fin du mois de septembre, les professionnels enchaînent les rendez-vous. Dans la Marne et les Ardennes, l'opération doit être faite au moins une fois par an. C'est deux fois dans l'année pour les chauffages collectifs.

Les professionnels du ramonage, comme Max, connaissent un pic d'activité depuis le mois de septembre
Les professionnels du ramonage, comme Max, connaissent un pic d'activité depuis le mois de septembre © Radio France - Lucas Valdenaire

Marne, France

Au volant de sa camionnette rouge, Max le ramoneur entame sa tournée dans l'Est marnais. Arrivé chez Mickaël, son premier client, il déballe l'attirail nécessaire : drap de protection, lampe torche, aspirateur, hérisson. L'opération va durer une vingtaine de minutes. Mais pour d'autres cheminées moins bien entretenues, cela peut dépasser l'heure de travail. 

Entre 60 et 100 euros

Quand la poussière noire ne tombe plus du conduit, l'opération est terminée. Il ne reste plus qu'à aspirer les résidus. "Tout est ok ! Prêt à faire feu, lance Max en remballant le matériel. Mickaël est rassuré : l'oiseau tombé il y a quelques jours dans son conduit n'a pas fait de dégâts. Et surtout, aucun nid n'est à signaler. Il peut passer l'hiver tranquille, au chaud. Cela lui en coûtera 75 euros. "C'est un peu cher pour le temps de travail, confie-t-il. Mais bon, le ramoneur vérifie tout et prend la responsabilité." Certaines entreprises locales facturent le ramonage à plus de cent euros. D'autres affichent moins de 60 euros. 

"Et puis, de toute façon, c'est obligatoire, poursuit Mickaël. Il faut bien le faire."

Selon un texte de l'Agence régional de santé (le règlement sanitaire départemental), il est nécessaire de ramoner sa cheminée au moins une fois par an. Dans certaines conditions d'utilisation, il faut même le faire une seconde fois. En ce qui concerne les appareils collectifs, là aussi, il faut répéter l'opération deux fois dans l'année : juste avant l'hiver, et pendant la période de chauffe. Cela vaut pour la Marne et les Ardennes. Dans d'autres départements, la réglementation peut être différente.

Selon le Règlement sanitaire de la Marne et des Ardennes (ARS), il faut bien ramoner sa cheminée au moins une fois par an - Aucun(e)
Selon le Règlement sanitaire de la Marne et des Ardennes (ARS), il faut bien ramoner sa cheminée au moins une fois par an - Extrait RDS Marne et Ardennes, Article 31.6

Entre deux et quatre semaines d'attente

Certains particuliers préfèrent s'en occuper eux-mêmes. Pas besoin de payer quand on peut le faire tout seul ? Raté. Toujours selon l'arrêté préfectoral, il faut que le ramonage soit effectué par un professionnel agréé. De toue façon, pour l'assurance, il faut également récupérer un certificat de visite.

Si vous avez oublié de ramoner votre cheminée, comptez entre deux semaines et un mois d'attente pour décrocher un rendez-vous. Il faut dire que les professionnels ont un agenda bien rempli. Depuis la fin du mois de septembre, Max ramone entre sept et huit cheminées par jour. 

Le reportage de France Bleu Champagne-Ardenne en pleine tournée avec Max, le ramoneur marnais

Le ramonage d'une cheminée coûte généralement entre 60 et 100 euros - Radio France
Le ramonage d'une cheminée coûte généralement entre 60 et 100 euros © Radio France - Lucas Valdenaire

Les cheminées mal entretenues sont la cause de nombreux incendies chaque année. La poussière noire collée à la paroi du conduit peut s'enflammer à la moindre flammèche ou en situation de forte chaleur. Pour éviter le drame, le ramonage est donc nécessaire au moins une fois par an, mais la prudence reste également de mise pendant toute la période de chauffe.

Les conseils de Max pour éviter l'incendie