Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

900 personnes défilent à Marseille pour la reconnaissance du génocide arménien

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

106 ans après le massacre d'un million et demi d'Arméniens par l'Empire ottoman, les manifestants ont battu le pavé samedi pour demander à la Turquie de reconnaître le génocide arménien. Ce que vient de faire le 46e président des États-Unis.

Environ 900 personnes ont marché entre la place Castellane et le Consulat de Turquie.
Environ 900 personnes ont marché entre la place Castellane et le Consulat de Turquie. © Radio France - © Quentin Perez de Tudela

C'est une décision historique, très attendue notamment par de nombreux Marseillais d'origine arménienne (ils sont environ 50.000 à Marseille) : Joe Biden a reconnu samedi le génocide arménien, 106 ans après les faits. Il est le premier président américain à utiliser ce mot pour qualifier les massacres perpétrés par l'armée ottomane durant la Première guerre mondiale, en 1915.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour rendre hommage aux victimes, ce samedi après-midi, 900 personnes ont défilé à Marseille, entre la place Castellane et le consulat de Turquie. Des manifestants venus, malgré le contexte sanitaire, réclamer justice, comme Sevag, 22 ans : "Pour moi, dit-il, c'est plus important de se mobiliser. "Le virus se soigne, lâche-t-il. Et notre blessure de 106 ans d'histoire, elle, n'est toujours fermée, toujours pas réglée."

Interview de Sevag, jeune marseillais d'origine arménienne.

Cette marche s'est donc terminée dans le calme, devant le consulat de Turquie à Marseille, dans le 8e arrondissement. Plus de 200 policiers ont été mobilisés pour encadrer cette mobilisation qui avait été déclarée en préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess