Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ministre déléguée au Logement appelle à encadrer le prix des loyers à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Emmanuelle Wargon "regrette" le fait que la métropole d’Aix-Marseille refuse de prendre une telle mesure. De son côté, la mairie, elle, redoute une hausse des loyers, notamment dans le centre-ville.

Emanuelle Wargon (au centre), aux côté de la maire de Marseille Michèle Rubirola (à gauche de l'image) et de la présidente de la métropole Martine Vassal (à droite).
Emanuelle Wargon (au centre), aux côté de la maire de Marseille Michèle Rubirola (à gauche de l'image) et de la présidente de la métropole Martine Vassal (à droite). © Maxppp - ©Georges Robert

L’habitat et, en particulier, l’habitat indigne. C’est l’un des sujets au cœur de la venue à Marseille de la ministre déléguée au Logement. Ce mercredi soir, Emmanuelle Wargon a participé à une réunion du comité de pilotage pour l’aménagement du centre-ville. Un projet financé par la mairie, la métropole et l’État ; et qui doit permettre de restaurer des centaines de logements dans sept arrondissements de la ville.

Outre ce projet de réhabilitation, la ministre fait un constat : il n’y a pas assez de logements à Marseille. Conséquence : le prix des locations pourraient grimper. C’est d’ailleurs l’une des inquiétudes de la municipalité qui souhaite encadrer les loyers, mais la métropole s’y refuse. "Je le regrette", souffle Emmanuelle Wargon, de ce point de vue, sur la même ligne que la Ville. 

L’autre problème de Marseille, d’après la ministre déléguée au Logement, c’est qu’il n’y a pas assez de construction : "la délivrance de permis de construire ne repart pas très vite, dit-elle, avant d’ajouter : cette année, nos objectifs en matière de logements sociaux ne seront pas atteints."

"Nous avons besoin d’une mobilisation générale pour la construction à Marseille." - Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement. 

D’ailleurs, ce gros ralentissement se fait ressentir sur le prix du mètre carré. Aujourd’hui à 3.465 euros, il a augmenté de plus de 9% en un an, selon le baromètre LPI-SeLoger

Extrait de l'interview d'Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, invitée ce jeudi matin, sur France Bleu Provence.

Centre d’hébergement-covid

Dans le cadre de son déplacement, Emmanuelle Wargon doit se rendre, ce jeudi matin, dans un centre d’hébergement-covid. Il est dédié à l’accueil des malades qui n’ont pas les moyens de s’isoler. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess