Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Démolition de la tour B des Cyprès, dans les quartiers nord de Marseille

jeudi 21 juillet 2016 à 11:02 - Mis à jour le jeudi 21 juillet 2016 à 12:29 Par Tony Selliez, Corrine Blotin et Anne Jocteur Monrozier, France Bleu Provence et France Bleu

C'est un symbole de la rénovation urbaine à Marseille : la tour B de la cité des Cyprès, dans le quartier de Malpassé, a été démolie ce jeudi matin.

Foudroyage par tir de la tour B des Cyprès à Marseille
Foudroyage par tir de la tour B des Cyprès à Marseille © AFP - Boris Horvat

Marseille, France

À Marseille, dans le quartier Malpassé (13e arrondissement), la tour B des Cyprès s'est écroulée comme prévu à 10h27 ce jeudi matin. Une démolition programmée dans le cadre de la rénovation urbaine pour cet immeuble datant des années 1960.

Pour l'occasion, le ministre de la Ville Patrick Kanner avait fait le déplacement.

La tour a été foudroyée par tir : des explosifs ont été disposés sur trois étages intermédiaires pour fragiliser la structure au moment de l’explosion et provoquer son effondrement sur elle-même.

L'espace libéré par la démolition de la tour B - Radio France
L'espace libéré par la démolition de la tour B © Radio France - Corrine Blotin

Sa démolition va permettre de dégager un large espace, afin de raccorder le boulevard Laveran au vallon de Malpassé par une rue nouvelle, provisoirement dénommée la montée des Lauriers.

Ce mode de démolition nécessitant l’évacuation des personnes dans un périmètre de sécurité de 200 mètres, les riverains avaient été priés de quitter les lieux dès 6h du matin.

La tour de 62 mètres de haut abritait 115 familles.