Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Marseille plus propre qu'hier ?

jeudi 7 septembre 2017 à 18:12 Par Tony Selliez, France Bleu Provence

La Métropole Aix Marseille Provence semble se retrousser les manches, pour optimiser son plan propreté. Mais est-ce mission impossible à Marseille ?

Les dépôts d"'ordures sauvages : un des maux récurrents à Marseille (ici dans le 3e arrondissement)
Les dépôts d"'ordures sauvages : un des maux récurrents à Marseille (ici dans le 3e arrondissement) © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

De plus en plus de prestataires privés emportent les marchés de ramassage des ordures sur Marseille. Et il y a, quoi qu'on en dise, une sensation générale que la situation s'améliore. Mais il reste encore beaucoup, beaucoup de travail

La plainte de Monique Cordier

Début août, Monique Cordier, vice-présidente à la propreté au Conseil de territoire Marseille Provence, a annoncé sur France Bleu Provence avoir déposé personnellement neuf plaintes contre des "délinquants des déchets". C'était dans la foulée de la découverte d'une nouvelle décharge à ciel ouvert, cette fois quartier de la Capelette, dans le 10e arrondissement.

Dans le 16e arrondissement de Marseille, un tas d'objets divers entassés depuis plusieurs jours au pied d'un arbre - Radio France
Dans le 16e arrondissement de Marseille, un tas d'objets divers entassés depuis plusieurs jours au pied d'un arbre © Radio France - Tony Selliez

Dans le 16e arrondissement, Les Tuileries, au bord du chemin du littoral : un petit ensemble de bâtiments HLM. Sur un trottoir, juste sous les fenêtres d'un appartement, sont abandonnés un frigo désossé, des meubles démontés, une valise, ou encore un radiateur. Plusieurs jours que la situation est ainsi. Plus personne n'est surpris. Dans le 15e arrondissement, une rue a déjà été complètement bloquée par des dépôts sauvages.

"On a l'impression de changer de ville, quand on passe des quartiers Nord aux quartiers Sud. Il y a une différence. On a l'impression que les quartiers Nord sont les déchets... les déchets de Marseille" Une habitante du 16e arrondissement

Ici, dans le 16e arrondissement, les bacs pour colecter les déchets auraient disparu depuis déjà 3 semaines, sans avoir été remplacés. - Radio France
Ici, dans le 16e arrondissement, les bacs pour colecter les déchets auraient disparu depuis déjà 3 semaines, sans avoir été remplacés. © Radio France - Tony Selliez

A qui la faute ? Et si c'étaient les Marseillais eux-mêmes, les premiers fautifs, tout simplement ?

En juin dernier, la Métropole a présenté son nouveau plan propreté. Parmi les nouveaux accords, après le passage des agents de nettoyage, il ne doit pas y avoir plus d'un déchet dans un cercle de 40 mètres autour des bennes. C'était déjà mis en place avec une société privée dans les 3e et 14e arrondissements de Marseille. D'autres arrondissements ont suivi le mouvement au début du mois, avec encore des agents du privé par exemple dans le 1er arrondissement.

"Ce sont les gens qui devraient avoir un peu plus de civisme, se dire qu'ils ne sont pas seuls au monde. Il n'y a que toucher à leur porte-monnaie qui pourrait les changer, c'est malheureux. Si vous touchez à leur porte-monnaie, ils sont foutus" Marie, du 3e arrondissement de Marseille

Rue Kléber, 3e arrondissement de Marseille - Radio France
Rue Kléber, 3e arrondissement de Marseille © Radio France - Tony Selliez