Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trop d'incivilités sur les plages à Marseille

Vous aimez aller à la mer, mais vos voisins de serviette gâchent ces petits moments de détente parce qu'ils mettent la musique trop fort, ou parce qu'ils fument de la drogue, devant les enfants... Les incivilités, il y en a tous les jours sur les plages provençales.

Plage du Prado à Marseille: bien propre le matin, beaucoup moins en fin de journée...
Plage du Prado à Marseille: bien propre le matin, beaucoup moins en fin de journée... © Radio France - Bruno Blanzat

De la musique trop fort, des gens qui s'alcoolisent, d'autres qui font des barbecues, des vols, des agressions... Les plages ne sont pas toujours un havre de paix.

Maryline, 29 ans, promène un regard méfiant derrière ses lunettes de soleil. La dernière fois qu'elle est venue se baigner, elle a eu une mauvaise expérience avec un voisin de serviette : "Le mec se met à côté de moi et se rapproche, encore et encore, jusqu'à se coller à ma serviette ! Je préfère ne rien dire et partir : peut-être qu'il a un couteau ou quelque chose... C'est trop dangereux maintenant !"

Et il n'y a pas que les comportements sexistes qui poussent Nawel à s'installer à l'écart de la foule : "Je ne supporte pas les gens qui fument a coté de moi... Les joints ou la chicha... Et puis les gens qui mettent la musique à fond.... C'est pas normal !"

Sur les 15 plages de Marseille surveillées, les policiers ont parfois beaucoup de mal à se faire respecter et à ramener l'ordre, explique le Major Philippe Brunetti, responsable de l'unité de sécurité et de prévention du littoral : "Ce qui nous choque ce sont toutes ces personnes qui prennent parti contre la police : des mères de famille, des grands-parents parfois... On entend toujours qu'on doit laisser les gens tranquilles, qu'ils n'ont rien fait... C'est systématique : si la police intervient, ils n'ont pas de recul et s'en prennent à nous"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess