Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Masque, distanciation… : comment repérer les mensonges en temps de pandémie ?

-
Par , , France Bleu

Soyons honnêtes : nous mentons tous un peu ! S’il existe des astuces pour déceler les petits et les gros mensonges de notre entourage, la chose se corse en ces temps de pandémie où les expressions du visage sont cachées par des masques et les discussions cloisonnées derrière un écran.

Saviez-vous qu’il n’existait que sept expressions universelles pour exprimer nos sentiments (colère, mépris, tristesse…) ? Lorsque nous connaissons bien une personne, il est donc assez facile de déceler sur son visage les légères variations qui trahiraient un mensonge ou une tromperie.

Mais dès lors que l’on porte un masque, une partie de ces expressions peuvent nous échapper. Et cela ne s’arrange pas avec la distanciation et les contacts humains résumés ces temps-ci à une mosaïque sur un écran. 

Dans C’est déjà demain, Églantine Éméyé reçoit Marwan Mery, négociateur professionnel, expert en détection du mensonge et auteur de Vous mentez ! aux Editions Eyrolles. 

Menteurs, menteurs : ne vous cachez plus derrière votre masque anti-covid 

Menteurs, ne pensez pas vous cacher si facilement derrière votre masque, car nous sommes capables de détecter six des sept émotions universelles uniquement grâce à la ligne du front. Il n’y a guère que le mépris, contenu à lui tout seul dans la commissure des lèvres, que nous pouvons dissimuler en ces temps de Covid-19. 

Verbal et paraverbal : quelques clés pour déceler le mensonge à distance

En revanche, les choses se corsent pour percer les menteurs à jour dès lors que la distanciation se généralise et que les contacts se raréfient. Certes, nous sommes capables au contact direct, de déceler d’infimes variations dans la contraction ou la dilatation de la pupille  qui peuvent trahir un stress lié à la dissimulation de la vérité. À distance et derrière un écran parfois pixelisé, c’est le verbal et le paraverbal qui rentrent en jeu  : hauteur tonale, rythme, débit de parole, temps de réponse et même volume vocal deviennent alors nos alliés pour faire tomber les masques. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess