Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Masque, distanciation, jauge de six personnes : en Creuse la magie de Noël en prend un coup

-
Par , France Bleu Creuse

Des règles inédites pour Noël cette année : port du masque et distanciation physique recommandées, une jauge d'invités limitée à six personnes, sans compter les enfants. En Creuse, on va tâcher de respecter ces règles... dans la mesure du possible.

Pour le repas de Noêl cette année, il a fallu s'adapter : masques, distanciations, des règles pas toujours bien respectées.
Pour le repas de Noêl cette année, il a fallu s'adapter : masques, distanciations, des règles pas toujours bien respectées. © Maxppp - David Adémas

Chez Dominique, ils seront cinq autour du repas de Noël. "C'est réduit, c'est sûr, mais on va respecter les consignes du gouvernement et faire attention." La jauge maximale de personnes autorisées autour de la table est de six. Dominique est donc dans les clous. Ce qui n'est pas le cas d'Elodie et Françoise, "on est quatorze". Soit plus de deux fois le nombre de convives autorisés. Mais pour elles, "ce sont des fêtes importantes, on n'habite pas tous les uns à côté des autres, c'est le seul moment où on peut le faire. C'est une tradition."

Tradition ou pas, aucun repas de Noël ne ressemblera à celui de l'année dernière. Elodie et Françoise feront une seule concession aux règles, leur repas sera "délocalisé" : "On se met dans un endroit ou on peut prendre plus de place, donc dans le garage on sera pas serrés."

Le dilemme : masque ou pas masque ?

Pour respecter les distances de sécurité, chacun fait comme il peut. Mais ce qui risque de poser problème, c'est le port du masque. "Ça je peux pas le promettre, concède Annie. Je trouve que c'est compliqué avec les petits-enfants, moi le masque en famille ça me dérange."

Des réunions de famille modèle réduit, masquées et distanciées, la magie de Noël en prend un coup, mais il faut bien ça. C'est lors de repas comme celui-là que le covid-19 a le plus de chances de se propager. D'ailleurs vous vous êtes peut-être fait testés par précaution avant ce repas de Noël. Mais attention, un test négatif n'est pas "un totem d'immunité", comme le rappelait le ministre de la Santé Olivier Véran début décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess