Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Masque obligatoire : qui fait respecter la mesure ?

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le port du masque est obligatoire depuis ce lundi 20 juillet dans les lieux clos, les commerces, établissements recevant du public, marchés couverts, banques. Une mesure de police sanitaire pour lutter contre le Covid-19.

Masques en tissus et en papier
Masques en tissus et en papier © Radio France - Stéphanie Berlu

Nous n'avons pas encore tous forcément le réflexe d'enfiler cet indispensable accessoire, mais au moins aujourd’hui on en trouve partout.  Aucune excuse donc pour ne pas en être pourvu. D’autant qu’il est désormais obligatoire, chacun doit être muni du sien, sinon pas de restau, pas de petit noir au comptoir, ni de rendez-vous chez le banquier !

Une amende de 135 euros majorable

Le non-respect du port du masque quand c’est obligatoire est passible d’une contravention de 4e classe et les forces de gendarmerie, de police nationale et municipale ainsi que la police des transports sont habilitées à infliger ces amendes de 135 euros. Mais attention, cette amende initiale peut monter à 1.500 euros en cas de récidive dans les 15 jours et atteindre 3.750 euros d’amende et même six mois de prison. En théorie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess