Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mauvaise note pour les toilettes dans les écoles de la Gironde

mardi 3 octobre 2017 à 16:46 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Dans une enquête publiée ce mardi le conseil national d'évaluation du système scolaire pointe les mauvaises odeurs, la saleté, le manque d'intimité ainsi que des problèmes de sécurité dans les toilettes des écoles françaises. Le constat ne date pas d'hier.

illustration toilettes école
illustration toilettes école © Maxppp - maxppp

Bordeaux, France

Cette enquête révèle que près de la moitié des collèges et des lycées français manquent de toilettes, que ces lieux d'aisance sont souvent mal nettoyés et que les élèves craignent carrément de s'y rendre, quitte à se retenir toute la journée. L'enquête a été réalisée via un questionnaire en ligne adressée aux chefs d'établissement du second degré du 26 juin au 16 juillet dernier.

Le nettoyage des sanitaires ne serait pas réalisé de manière régulière tout au long de la journée: ainsi la moitié des établissements (53%) le pratique une seule fois par jour. Dans 72% des établissements concernés par l'enquête, les chefs d'établissement ont été interpellés sur les dégradations dans les locaux, et 62% sur l'approvisionnement en produits hygiéniques (papier, savon...)

Dans une moindre mesure, un tiers des collèges et lycées déclarent avoir déjà été alertés sur la propreté des sanitaires et leur aménagement (jour sous les portes, verrous qui ne fonctionnent pas...). Et 16% l'ont été sur des problèmes de sécurité.

Un serpent de mer et une question taboue selon la FCPE de la Gironde

Selon Stéphanie Anfray, présidente de la FCPE 33 (fédération de parents d'élèves) cette situation dure depuis trop longtemps. Elle estime que les acteurs impliqués (Education Nationale et Collectivités Territoriales) se renvoient la balle en matière de propreté et de sécurité des sanitaires.

Les toilettes devraient être nettoyées trois fois par jours dans les écoles. C'est loin d'être le cas.

Stéphanie Anfray

Paroles de lycéens

En Gironde le Département réfléchit tout de même à la manière d'améliorer les toilettes dans les collèges. Les futurs établissements devraient être équipés de sanitaires plus confortables avec des toilettes réservées aux enfants des plus petites classes pour éviter de mélanger les élèves de 6ème et de 3ème.