Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mayenne : chaîne de solidarité pour aider un enfant handicapé

samedi 23 juillet 2016 à 8:00 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne et France Bleu

Grâce à la générosité des Mayennais, Soan, 7 ans et demi, va bénéficier d'une opération qui va lui permettre de marcher normalement.

Soan entouré par ses parents et sa grande soeur dans la maison de Ballée
Soan entouré par ses parents et sa grande soeur dans la maison de Ballée © Radio France

Ballée, France

Dans la maison de Ballée, on prépare les valises pour un grand voyage. Ce samedi matin 23 juillet, la famille Desnoë prend la route pour rejoindre Barcelone en Espagne. C'est là-bas en effet que Soan va être opéré. Le gamin a une grave pathologie qui touche les muscles ce qui l'empêche de marcher normalement. Les séances de kiné, qu'il a commencées il y a 5 ans maintenant, ne sont plus suffisantes. D'où cette opération. Le hic c'est qu'elle n'est pas pratiquée en France et qu'elle coûte cher. 7.000 euros. Les parents de Soan n'ont pas les moyens d'engager une telle somme. Alors, ils ont fait appel à la générosité des Mayennais. Depuis plusieurs semaines, les dons ont afflué. 5.000 euros ont été recueillis.

La maman de Soan est très confiante

Cet argent va financer la délicate opération de microchirurgie musculaire, une technique très particulière et seul un médecin russe d'une clinique de Barcelone la maîtrise. Les parents de Soan sont très confiants, ce médecin obtient d'excellents résultats. Le jeune garçon aura ensuite besoin de plusieurs mois de rééducation. D'ici la fin de l'année, si tout va bien, il pourra enfin marcher normalement, jouer au foot, au tennis, courir, bondir comme n'importe quel gamin de son âge. La famille Desnoë attend ce moment avec impatience, remerciant du fond du coeur celles et celles qui ont participé à ce grand élan de solidarité.