Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mayenne : le village retrouve enfin une boulangerie après 3 mois sans repreneur

mercredi 8 mars 2017 à 7:00 Par Fabien Burgaud, France Bleu Mayenne

Bonne nouvelle pour les 502 habitants de Saint-Cyr-en-Pail, la boulangerie a rouvert mardi. Ce n'est qu'un dépôt de pain ouvert le matin, mais c'est une victoire pour le maire Jean-Luc Lecourt qui n'a pas ménagé ses efforts pour faire revivre son village.

Plus d'une centaine de baguettes sont enfin vendus à Saint-Cyr-en-Pail, une joie pour le maire Jean-Luc Lecourt (à gauche) et Christelle, la vendeuse
Plus d'une centaine de baguettes sont enfin vendus à Saint-Cyr-en-Pail, une joie pour le maire Jean-Luc Lecourt (à gauche) et Christelle, la vendeuse © Radio France - Fabien Burgaud

Saint-Cyr-en-Pail, France

"C'est un bonheur simple, je n'ai pas de mots pour exprimer ce qu'est ce bonheur", raconte ému le maire du village Jean-Luc Lecourt en passant le pas de la boulangerie. Sur les vitres, on annonce la réouverture sur une grande feuille blanche. Cela faisait trois mois que les habitants de Saint-Cyr-en-Pail ne pouvaient acheter baguettes et croissants. Ils devaient prendre leur voiture et faire au moins cinq kilomètres pour en trouver. "Un vrai problème pour les personnes âgées", soupire le maire, agacé par la baisse des dotations de l'Etat. "On privilégie les grosses aux petites villes. On vient encore de perdre les demandes de cartes d'identité, ça aussi faudra le faire dans un village voisin. Les élus comme nous, on se bat au quotidien mais à force on est découragés. La boulangerie c'est le rayon de soleil, mais il y en a peu", enchaîne-t-il.

Pour trouver un repreneur aux locaux, le maire a passé des dizaines de coups de fil ces derniers mois. Et finit par embaucher une ancienne vendeuse, Christelle. Elle avait déjà vendu des viennoiseries et autres confiseries il y a deux ans avant une nouvelle faillite, faute de clients. "Je suis content de revenir, les clients sont toujours aussi gentils. Quand le maire m'a appelé, j'ai dit oui parce que sinon je faisais rien", raconte Christelle, ancienne mère au foyer et seule employée de la boulangerie. Pour acheter le local et payer la moitié de son salaire, la mairie a fait un geste et déboursé 6 600 euros. L'autre moitié ? C'est un boulanger du Ribay, à 15 minutes de là, qui paie et fournit une centaine de baguettes tous les jours à Saint-Cyr-en-Pail. Alors, la boulangerie du village n'est maintenant qu'un dépôt de pain, mais ça compte selon l'élu. Dans 6 mois un premier bilan économique sera fait, pour voir si l'expérience continuera ou non.