Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Media jeunesse : l'association qui propose un séjour de remobilisation aux adolescents

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Champagney, France

Depuis novembre 2016, Media Jeunesse basée à Champagney s'occupe de jeunes adolescents ayant eu une enfance difficile. L'association leur propose un séjour de cinq mois au Sénégal. Des semaines au calme pour enchainer les stages et faire un point sur eux mêmes.

 Les éducateurs et trois adolescents revenus de Dakar
Les éducateurs et trois adolescents revenus de Dakar © Radio France - Simon Cardona

Cela fait six mois que Media Jeunesse s'est installé à Champagney. Elle propose aux enfants de partir cinq mois au Sénégal, pour faire le point sur eux même. On appelle ça un séjour de remobilisation. Dix adolescents sont partis à l'étranger depuis que le dispositif a été mis en place.

Une initiative rendue possible par le conseil général de Haute-Saône. Le 6 décembre 2013, il lance un appel à projet pour trouver une solution . Le département recherchait une structure susceptible de venir en aide à des adolescents aux problèmes sociaux multiples.

Pas de portable pendant plus de sept mois

Une mission possible pour tous les enfants dépendants de l'Aide sociale à l'enfance (ASE). Là-bas, pour tous les jeunes qui acceptent le séjour : pas de portable, pas de réseaux sociaux. Rien que des stages pour découvrir des métiers et des moments partagés avec leur famille d'accueil. Une pause qui a fait beaucoup de bien à Tony, 17 ans : "Avant je m'amusais, mais pas comme les autres garçons. Je m'amusais en faisant des conneries."

Après un séjour de cinq mois au Sénégal, les adolescents passent au minimum deux mois à Champagney pour faire un point sur leur situation.
Après un séjour de cinq mois au Sénégal, les adolescents passent au minimum deux mois à Champagney pour faire un point sur leur situation. © Radio France - Simon Cardona

"Leur permettre d'avoir une vraie rupture avec leur environnement habituel" - Linda Souli, cheffe de service à Media Jeunesse

Cette idée de rompre avec le quotidien c'est essentiel pour Linda Souli, cheffe de Media Jeunesse en Haute-Saône :"On se rend compte que beaucoup de jeunes suivis par l'Aide sociale à l'enfance n'arrivent plus à se construire, à réfléchir sur leur avenir dans leur environnement habituel. Il faut donc leur permettre de rompre avec leur quotidien."

"C'était dur quand je suis arrivé là-bas" - Lorelei, 18 ans

Deux mois après leur retour du Sénégal, Tony et Lorelei ont tous les deux décroché un contrat d'apprentissage. Pour remercier l'association, un des jeunes a même fait une chanson sur son expérience. Vous la retrouverez sur le site web de l'association.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess