Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Méditation au sommet du Puy-de-Dôme la veille de la rentrée

dimanche 3 septembre 2017 à 16:08 Par Charlotte Jousserand, France Bleu Pays d'Auvergne

Dans le cadre du Green weekend, une initiation à la méditation a été proposée ce dimanche au sommet du Puy-de-Dôme. 45 minutes pour lâcher prise et prendre un moment pour soi.

"Même regarder un oiseau posé sur une branche pendant une minute sans penser à rien, c'est de la méditation" Florence Duc
"Même regarder un oiseau posé sur une branche pendant une minute sans penser à rien, c'est de la méditation" Florence Duc © Radio France - Charlotte Jousserand

Puy de Dôme, Orcines, France

Au sommet du Puy-de-Dôme, ils sont une dizaine d'Auvergnats à venir expérimenter la méditation en plein air ce dimanche matin. Pour Estelle, c'est même la première fois qu'elle essaye la méditation. Tous sont assis en tailleur sur des tapis de sol et ils sont guidés dans cette séance par Florence Duc, professeur de yoga et de méditation, spécialisée dans le bien-être.

La méditation au milieu des brebis et des parapentes

Autour du petit groupe, les promeneurs, les parapentistes, les brebis et même des coureurs du Trophée des Muletiers. Il y a donc un peu de bruit de fond mais ce n'est pas grave selon Florence Duc qui les guide avec sa voix : "Tous les bruits que vous entendez, laissez les passer, au fur et à mesure vous ne les entendrez plus".

Et cela semble fonctionner pour Cathy qui explique "qu'on fait le vide et c'est super avant la rentrée, le boulot et tout", idem pour Estelle "Au début, on entend un peu de bruit et puis après finalement on ne les entend plus, on fait abstraction de tout, on est détendu".

"Arrêter le petit vélo qu'on a dans la tête"

Pour cette séance, le ciel est dégagée, le soleil est présent et il y a un peu de vent, c'est un "espace magique, puissant et privilégié" selon Florence Duc. Pour Patricia, adepte de la médiation, c'est une première en haut du Puy-de-Dôme. Elle aurait aimé que cela dure un peu plus longtemps "C'est vrai qu'ici cela permet d'évacuer le stress de la ville. En ville, il y a du mouvement permanent, du bruit. D'être ici ça pose un peu".

Florence Duc rappelle pendant la séance qu'il faut "laisser passer les pensées comme des nuages". Pour la professeur, la méditation permet de "diminuer la souffrance liée au perturbations du mental, c'est d'une manière plus imagée, arrêter le petit vélo qu'il y a dans la tête". Cela semble marcher sur Patrick : "Je ne vais pas m'envoler avec les parapentes mais je me sens plus léger".

Rien de compliquer pour méditer

Selon Florence Duc, il faut méditer toute l'année même si on peut en avoir plus besoin à la rentrée avec "tout ce qu'il y a à organiser, les planning qui reprennent". Tout le monde peut s'y mettre assure la professeur : "Il n'y a rien de compliqué, c'est simple la méditation et ce n'est pas forcément long. La durée idéale c'est 20 minutes mais même regarder un oiseau posé sur une branche sans penser à rien pendant une minute, c'est déjà de la méditation".

Au sommet du Puy-de-Dôme, si le cour de méditation a été spécialement organisé pour le Green weekend, les cours de yoga, eux, continuent jusqu'à la fin du mois de septembre. Tous les samedis matin, à 10h45.