Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Menace terroriste : renforcement de la vigilance pour les célébrations de la Toussaint

-
Par , France Bleu

La France est la "cible d'une menace terroriste élevée" a alerté le directeur de la police nationale dans une note du 25 octobre. La vigilance autour des lieux de cultes va être renforcée notamment à l'occasion des célébrations religieuses de la Toussaint.

Terrorisme : les mesures de vigilance lors de rassemblements de personnes et autour des lieux de culte vont être renforcées.
Terrorisme : les mesures de vigilance lors de rassemblements de personnes et autour des lieux de culte vont être renforcées. © Radio France - Nicolas Blanzat

Le renforcement de la vigilance a été décidé après les nouvelles menaces terroristes adressées dimanche 25 octobre à la France par l'agence Thabat, proche de l'organisation terroriste Al-Qaida.

La Toussaint sous haute surveillance

Conformément "à la posture Vigipirate en vigueur", la vigilance va être renforcée à l'occasion des "célébrations religieuses de la Toussaint", écrit dans sa note le directeur général de la police nationale. Il demande également le renforcement des mesures de sécurité pour les "associations et lieux de culte musulmans dont les représentants ont publiquement condamné les attentats terroristes", et notamment l'assassinat vendredi 17 octobre de Samuel Paty.  

Enfin, le directeur général de la police nationale tient à rappeler la diversité des "modalités de passage à l'acte terroriste", qui "peuvent prendre la forme d'actions individuelles ou collectives : armes blanches ou armes par destination (voitures béliers)".  

L'attention sur les réseaux sociaux

Dans la foulée, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a également publié une note dans le même sens en mettant l’accent sur les réseaux sociaux. L'objectif est de détecter en amont les projets d'attentats par "une action proactive de détections des messages séparatistes sur les réseaux sociaux" rapporte BFMTV. "Cette mission globale de vigilance sur la menace terroriste est bien évidemment prioritaire sur toutes les autres", conclut le ministre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess