Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mère voilée et vidéo RN : nombreuses réactions politiques ce dimanche

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer condamne l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi au conseil régional à Dijon une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants. Le député européen RN Nicolas Bay parle lui-même d'une "maladresse".

Jean-Michel Blanquer condamne l'attitude de l'élu RN,  le député européen RN Nicolas Bay parle lui-même d'une "maladresse"
Jean-Michel Blanquer condamne l'attitude de l'élu RN, le député européen RN Nicolas Bay parle lui-même d'une "maladresse" © Maxppp - Maxppp

Belfort, France

Dimanche soir, la vidéo avait été vue plus de 3 millions de fois. On y voit le président du groupe RN à au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté Julien Odoul, demander à ce qu'une femme voilée présente dans le public, accompagnatrice d'un groupe d'enfants venu de Belfort assister à l'assemblée plénière, retire son voile. La vidéo a suscité tout le week-end de nombreuses réactions politiques.

Une vidéo choquante pour Sibeth Ndiaye

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a jugé "choquante" la réaction du président du groupe RN à l'assemblée régionale Julien Odoul, filmée dans une vidéo qu'il avait lui-même mise en ligne. "Qui est-il pour stigmatiser une femme qui accompagne les enfants en sortie scolaire?", a-t-elle dénoncé sur France 3.

C'est évidemment à condamner (Jean-Michel Blanquer)

"C'est évidemment à condamner et c'est idiot d'en arriver à ce type de situation", a critiqué le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer sur BFMTV. "La règle était claire, il n'y avait pas d'interdiction de porter le voile dans ce conseil des jeunes, donc il n'y avait pas lieu de faire ça", a-t-il ajouté.

Une honte pour la République (Benjamin Griveaux)

"Humilier une maman devant son fils et devant des enfants dans une assemblée où siègent les élus de la République, c'est une honte pour la République", a condamné le candidat LREM à Paris Benjamin Griveaux sur Radio J, voyant en M. Odoul un "sinistre personnage" qui "considère qu'un bon -coup de com- vaut toutes les politiques".

Des propos malvenus pour l'eurodéputé RN Nicolas Bay

Le Parti communiste a réclamé des sanctions et même le député européen RN Nicolas Bay a pris ses distances avec la "maladresse d'un jeune élu régional" et des "propos malvenus". "C'était inutilement blessant et agressif", a-t-il reconnu sur Franceinfo/France Inter, tout en restant "intraitable" sur le refus de l'islamisme et du "communautarisme".

Nicolas Bay a rappelé son opposition et celle du RN au port du voile dans l'espace public. "Nous considérons que le port du voile est soit un acte militant de revendication politico-religieuse soit un acte de soumission. Nous voulons modifier la loi pour que le voile soit interdit dans l'espace public."

Réaction à gauche de Raphaël Glucksmann

A gauche, le député européen Raphaël Glucksmann (Place publique) a tweeté, samedi : "Puisque manifestement l'extrême droite a un problème avec cette classe, j'invite ces élèves et leurs accompagnateurs à venir découvrir le Parlement européen et les principes universalistes qu'on y défend."

Jean-Michel Blanquer se démarque

Le ministre de l'Education a néanmoins exprimé un point de vue différent sur le fond. "La loi n'interdit pas aux femmes voilées d'accompagner les enfants mais nous ne souhaitons pas encourager le phénomène", a rappelé Jean-Michel Blanquer, qui avait condamné le mois dernier une affiche de la fédération de parents d'élèves FCPE qui défend le droit de mères voilées de faire des sorties scolaires.

"Je n'ai pas de difficulté à ce qu'une femme voilée participe à une sortie scolaire", a expliqué pour sa part la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, en exprimant sa "position personnelle" et en reconnaissant des "débats au sein du gouvernement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu